Jade et Joy Hallyday abandonnées par Eddy Mitchell, il assume parfaitement !

0
721

Eddy Mitchell n’a pas rompu les liens définitivement avec la veuve de son ami Johnny Hallyday seulement, mais aussi avec les filles de cette dernière. 


Entre Eddy Mitchell et Laeticia Hallyday, l’entente n’a jamais vraiment été au rendez-vous. Mais depuis la mort de son ami le taulier, le chanteur a totalement coupé les ponts avec cette dernière et ses deux filles, Jade et Joy. Et ce ne serait pas uniquement à cause de son aversion pour les Etats-Unis qu’il a expliqué lors d’une interview. 


Dans le cadre de la promotion de son dernier album baptisé Country Rock, Eddy Mitchell a fait quelques confidences sur ce qu’il pense de la vie américaine. « Contrairement à Johnny, je n’aurais pas pu vivre aux Etats-Unis, je n’apprécie pas la mentalité américaine », affirme l’artiste qui chante tout de même dans sa dernière sortie « Que viva Las Vegas ». 


Mais ce récit serait en fait le prétexte pour Eddy Mitchell pour expliquer l’écart qui s’est creusé entre lui et les filles cadettes de son ami. « Un matin, à Los Angeles, alors qu’il n’y avait pas un chat dans la rue, une femme a appelé la police parce que j’ai traversé la rue au feu vert », a relaté le chanteur de 79 ans. 


Eddy Mitchell sera présent dans l’émission Taratata dans les prochains jours sur France 2. Le week-end écoulé cependant, le clan Johnny Hallyday et ses fans se sont souvenus de lui pour le quatrième anniversaire de sa disparition. Comme les précédentes années depuis son décès, Laeticia Hallyday a organisé sur sa tombe à Saint-Barth une veillée.   « J’ai appris à vivre avec ce deuil, à être résiliente aussi, à me raccrocher à cet avenir qu’il faut construire sans lui », affirmait la veuve du rockeur lors d’une interview qu’elle accordait à RTL. Autour de la tombe du rockeur ce 5 décembre, de nombreux fans qui « reprenaient le répertoire du chanteur, une bougie et un petit verre de rhum à la main », offert par la veuve. 


« On retrouve ici cette ambiance des concerts, cette amitié entre fans », a déclaré l’un d’entre eux. « On a besoin de venir. C’est même pas une obligation, c’est un besoin. C’est le coeur qui parle avant tout. Et puis on ne pourra pas ne pas venir, ce n’est pas possible », expliquait à son tour Nathalie Kersten. 

Laisser un commentaire