Jamel Debbouze « Tu vas fermer ta gueule », cette phrase ahurissante qu’il a lancé à Emmanuel Macron !

0
911

Le célèbre humoriste, Jamel Debbouze est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Récemment, il s’est illustré avec des propos ahurissant tenu après du président de la république, Emmanuel Macron. Une situation qui a fait couler beaucoup d’encres ces dernières semaines et qui a engendré de nombreux commentaire.

En réalité, les propos échangés entre le célèbre humoriste et le chef de l’Etat ont été dévoilé par une écrivaine, qui a écrit un ouvrage sur le parcours d’Emmanuel Macron. Cette dernière était l’invitée, récemment, sur le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste » sur C8 et animée par Cyril Hanouna. Elle a fait des confidences renversantes.

En effet, Corinne Lhaïk, journaliste et auteure de Président cambrioleur, paru aux éditions Fayard décrit une séquence inédite. Elle revient sur une insulte qu’a lancé Jamel Debbouze après d’Emmanuel Macron. Une situation inédite, mais qui n’est pas récente. Elle cet échange a eu lieu avant l’arrivée au pouvoir du mari de Brigitte Macron.

 » Les faits remontent à l’automne 2016, lors d’un dîner organisé par le producteur et cinéaste Luc Besson auquel assistent donc Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle, à l’époque, Nicolas Hulot et l’époux de Mélissa Theuriau », ont rapporté nos confrères de Public. 

« On parle aussi banlieues et Macron se lance dans un discours formaté, sur la formidable énergie de ses jeunes habitants », révèle l’écrivaine Corinne Lhaïk. Une attitude de séduction des invités qui aurait agacé au plus au point l’humoriste, Jamel Debbouze, qui n’y est pas allé de main morte avec Emmanuel Macron.

« Écoute, monsieur le ministre, tu vas fermer ta gueule », lui aurait lancé le célèbre humoriste. Toutefois, cette version des faits a été démenti par un chroniqueur de l’émission TPMP. « Jamel nous a appelé et nous a dit que c’était faux, que c’était pas vrai ! », a indiqué le trublion de C8. Quant à Bernard Montiel, il a déclaré : « J’ai appelé Jamel hier soir, il était très en colère, il n’a jamais dit ça parce qu’il est toujours très respectueux ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici