Jean-Jacques Bourdin, suicide, des confidences CHOC !

0
80

Le célèbre journaliste Jean Jacques Bourdin, était l’invité récemment de France 5 pour le compte de l’émission ‘C à Vous’, animée par Elisabeth Lemoine. L’animateur de RMC a évoqué une anecdote particulièrement poignante. En effet, le journaliste, a sauvé, il y a quelques années, un homme qui s’apprêtait à mettre fin à ses jours. Un évènement qui avait beaucoup marqué le journaliste, qui a par la suite gardé contact avec l’homme malheureux.

Depuis plus de 40 ans, la voix de Jean-Jacques Bourdin est une figure emblématique de la radio. A tel point que sa notoriété atteint des sommets pour de nombreux auditeurs qui ont développé au fil des années une sorte de lien étroit avec l’animateur. Une vraie opportunité pour Jean-Jacques Bourdin qui aimait discuter régulièrement avec ses auditeurs fidèles.

«Le dialogue avec les auditeurs je l’ai pratiqué pendant longtemps sur RTL avec« Les auditeurs ont la parole », c’est le moment le plus fort de la radio pour moi », a avoué le célèbre journaliste. S’il garde de bons souvenirs de ses échanges avec ses auditeurs qui l’écoutent tous les jours, Jean-Jacques Bourdin a évoqué une scène traumatisante, avec un homme qui était au bord du gouffre.

«Je vais vous dire quelque chose que je n’ai pas dit et que je n’oublierai jamais » a-t- il révélé à Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs, avant d’ajouter : «J’étais chez moi un soir et du coup à 22h30, mon le téléphone sonne et c’est le commandant des pompiers de Paris qui m’appelle et me dit ‘ici nous avons besoin de vous’. ». Autant vous dire que cet appel a beaucoup étonné le journaliste.

Surpris par cet appel téléphonique, Jean-Jacques Bourdin interroge alors à son interlocuteur sur les circonstances de cet évènement.  «Il a obtenu mon téléphone de l’éditeur RMC. Il m’a dit «ici, nous avons quelqu’un qui veut se suicider et il veut vous parler» , «il est sur un toit à Paris, il veut vous parler», a-t-il indiqué.

Avant de poursuivre : « Le pompier qui se trouvait à 2 mètres de cet individu lui a tendu son téléphone et j’ai commencé à parler avec lui, on a discuté pendant plus d’une heure ce soir et là et finalement il n’a pas sauté ». Encore très gêné d’admettre qu’il avait en quelque sorte sauvé la vie de cette personne. «Puis on s’est eu (au téléphone, ndlr), c’est quelqu’un qui était mécontent» a ajouté l’animateur de Bourdin Direct. «C’est ce qui montre la proximité de la radio, cette force de la radio quand on est avec ces hommes et ces femmes qui sont à la maison et qui vous écoutent», a-t- il poursuivi.

Laisser un commentaire