Jean-Louis Aubert, opéré du cœur. Il donne de ses nouvelles …

0
491

Opéré récemment du cœur, le chanteur a donné de ses nouvelles et affirme se porter mieux. Il entend travailler à la réédition de son album Refuge.

Arrivé à l’hôpital alors qu’il pensait avoir chopé le covid-19, Jean-Louis Aubert découvre après un scanner qu’il est en fait atteint d’une malformation cardiaque qui nécessite une opération urgente. «Une fois que j’ai su… Je ne pouvais pas vivre avec cette épée de Damoclès donc c’est juste  la connaissance de la chose. Peut-être qu’on m’a sauvé la vie, sûrement », a confié le 7 décembre sur BMFTV le chanteur

Jean-Louis Aubert révèle que c’est cette «épée de Damoclès» qui a stoppé net la vie d’Elvis Presley et de Joe Strummer, des rockeurs qui ont marqué leur temps. « Vous pouvez tomber à tout moment, comme Joe Strummer, comme Elvis Presley», a-t-il dit au sujet du mal sournois dont il avait parlé, non sans frustration, à ses fans sur les réseaux sociaux.

Maintenant, assure-t-il, il se porte bien. «Entrer à l’hôpital le lendemain d’une émission de radio alors qu’on se sent très bien et se retrouver en quelques heures sur le fil de la vie à respirer entre deux murs de douleur, ça peut sembler être la galère. Je récupère à une vitesse hallucinante (paraît-il) et j’ai un très bon moral (accompagné par vos tendres pensées)», avait-il publié sur Instagram.

Et Jean-Louis Aubert compte bien en profiter. Aussi, l’artiste se lance dans la réédition de son album Refuge. Cette nouvelle édition contiendra neuf titres qui ne sont pas révélés, dont trois sont inédits. L’une de ces chansons, Va où ton cœur te dit, a retenti dans son être au moment de son réveil après l’opération, a révélé l’humoriste.

« Je suis entré dans les limbes. Quand je me suis réveillé, j’ai eu l’impression d’avoir entendu cette chanson dans mon sommeil. Peut-être que cela avait un rapport avec les notes de Schubert. Je pensais que ce serait un rappel de cette période », a-t-il relaté alors qu’une fois encore, il revient vers ses fans pour leur en faire l’annonce

« Chers tous, et chers réseaux inquiets. Me voici à la campagne, je suis presque au paradis (sans les inconvénients !), et il semble que je m’en sorte très bien.

Mes bras sont pleins de petits cadeaux pour vous, mais mon épaule me tire un peu (il semble que ce soit souvent le cas quand on cloue les grenouilles). J’ai aussi des rêves qui me tiennent éveillé, et je veux les partager lorsque l’automne incertain arrive (oui, je rêve encore) », a-t-il écrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici