Jean-Luc Reichmann, “12 coups de midi”, choqué par l’imprudence de Bruno …

0
4

Le très populaire présentateur de TF1, Jean-Luc Reichmann a vécu un véritable calvaire après sa contamination au Covid 19, qui l’a particulièrement traumatisé. Malheureusement, il a été cloué au lit et a bien cru qu’il ne sortirait jamais la tête de l’eau. D’ailleurs, son médecin avait fait le choix de l’arrêter pour qu’il se repose.

« Je ne sais pas si vous êtes vacciné mon cher Philippe. Mais si vous ne l’êtes pas, il faut que vous alliez courir le faire parce que ça vous met carrément par terre. Moi, ça fait deux semaines et je commence à remonter un petit peu la pente », a-t-il annoncé récemment au micro d’Europe 1.

Avant d’ajouter : « Vous confondez le jour et la nuit, c’est-à-dire que vous n’avez plus du tout de force. Vous n’avez plus le goût à manger. Vous n’avez plus aucune motivation dans la tête. Effectivement quand je dis que ça ratatine, c’est qu’à un moment quand vous confondez les goûts et que vous n’avez plus l’odeur. Là, ça va faire deux semaines que je suis totalement confiné. Il faut prendre conscience que c’est important ce qui se passe et qu’il faut se faire vacciner ! ».

L’animateur phare de TF1 a révélé comment il avait contracté ce terrible virus. « Ça surprend au détour d’un coup de fil de l’école qui vous dit : ’Il faut venir chercher votre enfant ce matin’. Nous avons pris toutes les précautions possibles inimaginables sur tous les tournages. Et ça peut arriver. Alors en fait grosse catastrophe mais il faut prendre un maximum de précautions et de sécurité et c’est vrai que c’est venu des enfants certainement mais voilà. C’est vrai que ça ratatine complètement ! », a-t-il annoncé.

Par ailleurs, l’heureux papa de six enfants a été stupéfait par l’hésitation de Bruno face à une question jugée « facile ». D’autant plus que le candidat semble avoir une culture très étoffée. Sa culture gigantesque a stupéfait les téléspectateurs, qui ne manquent jamais d’éloges sur lui, à travers les réseaux sociaux.

Lorsqu’on lui a demandé “Quel jour férié célèbre l’élévation de Jésus au Ciel ?” trois réponses étaient proposées à Bruno : “l’Ascension”, “Noël” et “l’Autre”. Visiblement, Bruno a bloqué … “Ascension ou l’Assomption ? Il y en a un c’est Jésus, l’autre c’est Marie”, s’est interrogé Bruno. Jean-Luc Reichmann donc pris la décision de l’orienter. “On est le jeudi de l’Ascension, l’autre il est parti sur l’Assomption, il est complètement dingue !”, a rétorqué Jean-Luc Reichmann. Finalement, plus de peur que de mal, puisque Bruno a su choisir la bonne réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici