Jean-Luc Reichmann, une grave Maladie, un lourd traitement, confidences poignantes…

0
5020

Le célèbre animateur, Jean-Luc Reichmann connaît un succès sans précédent avec son émission les ’12 coups de midi ». Malgré les années qui s’enchaînent, les audiences sont toujours aussi spectaculaires et continuent même à grimper avec le temps. Le concept unique du programme et la personnalité des candidats contribuent beaucoup à ce succès.

Si sur le plan professionnel, l’heureux papa de six enfants cartonne, au niveau personnel, c’est une toute autre histoire. En effet, celui qui affiche une joie de vivre sans précédent et un sourire à toute épreuve doit faire face à de graves problèmes dans la sphère privée.

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur le célèbre animateur de TF1 et livre des nouvelles peu réjouissantes à son égard. En effet, Jean-Luc Reichmann serait ‘fou d’angoisse pour sa mère », de 86 ans. En effet, Josette souffre d’une terrible maladie, qui l’oblige à suivre un traitement très contraignant.

Récemment, c’est dans son émission que l’animateur phare de la première chaîne a évoqué le cas de sa mère. « Je suis tombée malade, il y a deçà quelques années. Et donc j’ai dialysé pendant un grand nombre d’années, je dirais 5 ans et demi. J’attendais un donneur et c’est mon frère qui s’est présenté à moi et m’a donnée un de ses reins. Je le remercie tous les jours », a confié la candidate Marion.

Une confidence poignante sur laquelle à rebondit l’animateur des ’12 coups de midi’. « C’est beau ce que vous dites parce que la dialyse c’est quand même très, très contraignant », a-t-il réagi. Avant de poursuivre : « C’est le cas de ma maman donc je pense très, très fort à ma maman que j’aime, évidemment ».

Jean Luc Reichmann a poursuivi avec des confidences poignantes sur sa mère. « Merci à votre frère et merci à vous de faire des déclarations telles que celle-ci car ça peut aider beaucoup de personnes. Moi, je pense à ma maman et puis vous à votre frère […]. Merci à vous Marion ! », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire