Jean-Luc Reichmann gros malaise en plein direct

0
190

D’après le magazine France Dimanche, Jean-Luc Reichmann serait confronté à un grave malaise. 

Jean-Luc Reichmann est très heureux de célébrer les 12 ans des 12 Coups de midi, son émission sur TF1. L’animateur a prévu à cette occasion un prime spécial dont la diffusion est prévue pour ce mois de juin. Et d’après le magazine France Dimanche, c’est là que se trouverait le malaise auquel il fait face.

Il est particulièrement fait référence à une personne « peu fréquentable qui a bien failli entacher l’image de cette émission familiale », commente la publication. Et rien que le fait d’évoquer devant Jean-Luc Reichmann le nom de ce candidat, « qui s’était qualifié durant près de 200 jours en 2016 et avait empoché pas moins de 800 000 euros de gains, reste difficile pour ce grand défenseur de la cause des enfants ». 

La personne dont il est fait référence est Christian Quesada, dont Jean-Luc Reichmann conserve un mauvais souvenir. Celui qui fut longtemps maitre de midi a essuyé trois condamnations entre 2001 et 2009 pour « corruption de mineur », « exhibition sexuelle » et « détention et diffusion d’images pédopornographiques ». 

« C’est mon pire souvenir », avait affirmé l’animateur de TF1 lors d’une interview qu’il accordait à Télé Loisirs. « Quand on s’est trompé à ce point-là, un peu de respect pour éviter de faire le buzz sur quelqu’un qui n’en vaut pas du tout la peine… Je ferme la parenthèse, point barre. Ca n’existe plus et il faut savoir rester élégant », avait déclaré la papa de six enfants. 

Jean-Luc Reichmann se confie sur sa vie intime dans le documentaire que TF1 lui consacre et qui sera diffusé ce 2 juillet sur la première chaîne. L’animateur qui fait partie des personnalités préférées des Français d’après un sondage réalisé par TV Mag, revient particulièrement sur une humiliation qu’il a vécu. 

« Il y a une fille qui m’a dit : ‘Je ne pourrais jamais sortir avec toi, ce n’est pas possible. Tu as vu ta tâche que t’as sur le nez?' », raconte Jean-Luc Reichmann dans l’extrait publié sur son compte Twitter. « Je me suis dit que physiquement, ça n’allait pas être ça, on oublie. Et on s’aperçoit qu’en faisant rire, ça rassemble beaucoup », dit-il ensuite. 

Laisser un commentaire