Jean-Luc Reichmann : terrible accident, nombreuses fractures !

0
6

Jean-Luc Reichmann garde en mémoire un horrible souvenir, ce jour où il a failli perdre la vie.

L’animateur des 12 coups de midi sur TF1 a eu un grave  accident il y a plusieurs années, avant que sa carrière à la télévision débute. Et il aurait pu y laisser la vie. À l’époque, Jean-Luc Reichmann est un grand passionné des motos. Dans son livre T’as une tâche pistache, il raconte ce moment de sa vie où tout a failli basculer.

Un jour de 1984, le jeune homme qu’il est roule sur sa moto à 90km/k lorsqu’il est percuté, à un carrefour, par une voiture. « Sous le choc, le capot de sa voiture se soulève, il me coupe le bras gauche en lambeaux. J’ai fait du surplace et atterri à 39,75 mètres du point d’impact », relate l’animateur. Jean-Luc Reichmann a subi un choc si violent qu’il est plongé dans le coma.

Cependant, lorsque la police arrive sur les lieux de l’accident, elle le croit  mort. L’animateur s’en tire avec 18 fractures sur le corps, une déchirure de la rate et une immobilité obligatoire de plusieurs mois. Et s’il parvient à se relever, c’est surtout grâce à un mental de fer face à toute épreuve. Son passé de sportif ne sera pas moins un atout durant cette douloureuse traversée. 

« C’est vrai que j’étais assez amoché. Ce qui m’a permis de surmonter l’accident, c’est que je faisais des sports de combat à haut niveau, ce qui m’a donné un avantage mental », confiait-il en mars 2015 sur le plateau de L’histoire continue, l’émission de témoignage alors présentée par Sophie Davant. « Le fait que ça a été une épreuve très compliquée. Tout d’abord, physiquement, car j’ai été immobilisé pendant longtemps », indiquait-il.

Jean-Luc Reichmann s’en est fort heureusement sorti, et sans séquelle physique. D’autres ont eu moins de chance. Sur le plateau des 12 coups de midi, le compagnon de Nathalie Lecoultre a révélé l’énorme cicatrice sur son avant-bras dont l’a marqué cet accident. Une manière d’interpeller les fans du jeu de TF1 sur les dangers de rouler à deux roues sans protection, alors que le sujet était évoqué ce jour dans l’émission.

C’était d’ailleurs la première fois que le papa de six enfants découvrait à la télévision l’empreinte restée sur sa peau depuis ce terrible jour de 1984. Un acte qui lui tenait à cœur et qui avait pour but d’exposer les dégâts qui résultent  du fait d’emprunter à la légère, sans protection adéquate, un deux-roues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici