Jean Marie Bigard, mine préoccupante, l’humoriste inquiété de plus en plus !

0
130

L’humoriste très célèbre, Jean-Marie Bigard a révélé, récemment, qu’il était littéralement ruiné. Une situation qui suscité des interrogations auprès de ses fans, quand on sait qu’avant l’arrivée de la crise sanitaire, il faisait un carton plein durant ses shows. Mais l’arrivée de l’épidémie du coronavirus qui a fait des ravages sur son passage, a également engendré de terrible répercussions sur ses finances. Ses spectacles ont tous été annulés, ce qui signifie qu’il n’a plus aucune rentrée d’argent.

« Je suis tout à fait aux abois. oui j’ai plus un rond dans le sens où je suis comme tout le monde à demander une autorisation de découvert à ma banque, sinon j’ai trois mois de loyer en retard,  » a indiqué le mari de Lola Marois, récemment au micro de RMC, où il paressait très angoissé par cette situation très précaire.

En outre, selon de nombreux magazines peoples, la situation financière particulièrement précaire du père de trois enfants, est liée au fait que son premier divorce l’a complètement ruiné. En effet, il a donné plus de la moitié de sa richesse à son ex femme et à leur fils Sasha. Malgré les mises en gardes des membres de son entourage, il n’en a fait qu’à sa tête.

« Ma priorité, c’est plutôt d’aider donc je suis un très mauvais gestionnaire par déduction. J’ai eu une première femme, je lui ai quasiment tout donné certainement pour me dire ‘elle ne manquera jamais de rien jusqu’à la fin de sa vie’. Et à mon premier fils, que j’ai eu avec elle et qui s’appelle Sacha, qui est au Brésil avec sa maman », a-t-il annoncé, convaincu qu’il a fait le bon choix.

De plus, sur le plan de la santé, ce n’est pas la joie non plus. Depuis de nombreuses années, le mari de Lola Maros est atteint de polyarthrite rhumatoïde. Un rhumatisme engendré par la naissance de ses jumeaux. À la naissance, le médecin sort deux ‘grenouilles’. Je crois que l’un pesait 730 grammes. Ils tenaient dans ma main. Ils étaient dans la couveuse avec un masque qui leur écrasait le visage. Ils avaient des bras comme des fils. La peau du corps était presque transparente. (…) Ils étaient entre la vie et la mort” a-t-il confié dans l’émission d’Isabelle Moreau dans “L’info du vrai”.

Avant de poursuivre : “Aujourd’hui, il faisait froid, donc j’ai mis une couche en plus pour protéger mon vieux corps. Je souffre d’une polyarthrite rhumatoïde, j’ai du mal à mettre mes chaussettes… Le bout de tes pieds devient très lointain. Les choses qui tombent par terre, c’est très difficile de les ramasser. Ce sont des douleurs en permanence. Je dois ça à l’arrivée de mes jumeaux. Les jumeaux sont sortis du ventre de maman à six mois. On a été tellement terrorisés. Pendant trois mois, ils étaient entre la vie et la mort et ça m’a déclenché une polyarthrite rhumatoïde.”

Laisser un commentaire