Jean-Marie Bigard, révélations stupéfiantes sur la maladie qui empoisonne son existence …

0
328

Le comédien s’est confié sur la douloureuse maladie qui lui cause des soucis depuis la naissance de ses jumeaux Bella et Jules.

A 66 ans, Jean-Marie Bigard se dit «financièrement ruiné », en partie à cause de la crise sanitaire qui a occasionné dans certains secteurs d’activité, dont la restauration et la culture, des tensions de trésorerie. « Je n’ai plus un rond dans le sens où je suis absolument comme tout le monde », a-t-il confié sur Canal+ où il était invité.

« C’est-à-dire quejedemande une autorisation de découvert à ma banquesinon j’ai trois mois de loyer de retard. (…) Je ne vais sûrement pas me plaindre de mon sort. Mais si tu me demandes si je suis financièrement ruiné, je le suis, je le confirme ! », a-t-il affirmé sur le plateau de L’info du vrai ce mercredi 9 octobre.

S’en prenant aux propos d’Olivier Veran qu’il a rebaptisé Olivier ‘Véreux ‘, Jean-Marie Bigard affirmait que « les gens sont plus en sécurité dans les restaurants, tranquilles, installés, que d’être dehors à boire des bières torse-nu sur les quais de la Seine. Tu n’as pas compris que cette restriction, elle est certainement celle de trop ». L’humoriste était même allé jusqu’à lancer un « appel à la désobéissance à cet ordre de ce co***rd ».

Pourtant, Jean-Marie Bigard a des problèmes sérieux de santé qui lui compliquent la vie tous les jours. Si l’on sait déjà qu’il vit depuis plus de vingt ans avec le diabète, c’est d’un nouveau mal que le papa de Sasha, 11 ans, né de son précédent mariage avec Claudia, a révélé souffrir ce 9 décembre 2020. Une polyarthrite rhumatoïde qui lui cause des «douleurs permanentes» et serait apparue après la naissance de ses jumeaux qui ne s’est pas déroulé de façon habituelle.

« Ils sont sortis du ventre de la maman à six mois. Et on a été tellement terrorisés. On est passés par un tunnel de trois mois entre la vie et la mort et ça m’a déclenché une polyarthrite rhumatoïde. Ils viennent d’avoir huit ans », a confié le comédien qui affirme avoir « du mal à mettre ses chaussettes »,  mais aussi à « ramasser des choses qui tombent par terre ».

«Le diabète, ça fait dix-huit ans que je vis avec, si tu veux, je suis devenu diabétologue. Au départ, quand tu l’apprends, c’est la colère : «Je suis un loup ! Vous n’allez pas me faire bouffer de la salade, je préfère crever ! Mais je me suis rangé parce que sinon je crevais. Littéralement. Ça calme bien, ce genre d’échéance !», avait-il confié dans VSD.

Laisser un commentaire