Jean-Paul Belmondo, jardin secret à Antigua- son immense remord !

0
824

Jean-Paul Belmondo, la star du cinéma français surtout connue pour son interprétation dans « À bout de souffle » de Jean-Luc Godard en 1959, est décédé, a confirmé lundi son avocat à l’agence de presse AFP. Il avait 88 ans. La cause du décès n’a pas été rendue publique.

Né dans la banlieue parisienne de Neuilly-sur-Seine, le jeune Belmondo a débuté comme boxeur amateur et, en fait, avait un record invaincu. Mais après avoir passé des années à poursuivre une carrière de combattant, il s’est rappelé plus tard : « Je me suis arrêté lorsque le visage que j’ai vu dans le miroir a commencé à changer. »

Il a passé ses dernières années d’adolescence dans une école d’art dramatique privée et a commencé à jouer des sketchs comiques dans les provinces françaises. Après avoir étudié pendant trois ans au Conservatoire d’art dramatique, sa carrière d’acteur professionnel a commencé en 1953 lorsqu’il est apparu sur scène dans « Medee » et « Zamore », puis a commencé à faire des tournées.

Son premier rôle au cinéma – un petit rôle dans « A pied, à cheval et sur roues » de 1957 – s’est retrouvé sur le sol de la salle de montage, mais il était dans le montage final de son film suivant, « Un chien, une souris et un Spoutnik », qui était aussi une plus grande partie.

Une série de seconds rôles l’ont porté à la fin des années 50, mais c’est sa performance exceptionnelle dans une production théâtrale d' »Oscar » qui a attiré l’attention des cinéastes et a conduit à des offres pour des rôles principaux. Parmi ceux-ci se trouvait Jean-Luc Godard, qui l’a présenté comme le Bogart fantaisiste du criminel français Michel dans son premier long métrage « A bout de souffle ». Le rôle a fait de Belmondo une grande star de la Nouvelle Vague française et lui a valu une reconnaissance internationale, co-vedette Jean Seberg et Godard.

Par ailleurs, selon plusieurs médias, il est fort possible que le monument français du cinéma soit enterré en Guadeloupe et plus précisément à Antigua, où il dispose d’un immense domaine. Il faut dire que la star du grand écran a toujours voulu passer son confinement dans ce lieu qu’il considérait comme « magique » et « merveilleux ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici