Jean-Paul Belmondo : la faute monumentale de BFM TV qui choque tout le monde !

1
4141

Rendre hommage à une figure sacrée comme Jean-Paul Belmondo n’est pas toujours chose simple. Un exercice face auquel la chaîne BFMTV s’est un peu emmêlée les pinceaux.. 

La disparition de Jean-Paul Belmondo a replongé plusieurs dans leur enfance, remémorant le souvenir des films de celui qu’on surnomme Le Magnifique. A la télévision, la radio, dans la presse écrite comme sur les réseaux sociaux, les hommages ont abondé dès l’annonce de sa mort. Les proches, ceux qui l’ont connu et même de simples fans, ont exprimé leur douleur. 

Ce jeudi 9 septembre, un hommage national lui a été rendu aux Invalides. Ceux qui n’ont pas pu y assister comptaient sur les chaînes d’informations pour la diffusion de la cérémonie. Plusieurs étaient donc câblés sur les chaînes françaises, dont BFMTV. Mais retransmettre en direct un tel événement n’est jamais aussi simple. La chaîne s’est ainsi un peu emmêlée les pinceaux.

Une confusion qui a pu mettre en colère les fans de l’acteur disparu. BFMTV a oublié ou ignoré de préciser la présence de Stella, la fille de Jean-Paul Belmondo, au milieu des petits-enfants du comédien au moment où ils lui rendaient hommage. En dehors de ce dérapage, on peut dire que l’hommage national rendu au monstre du cinéma français était marquant. 

“Merci papi de nous avoir donné tant de joie, d’avoir tant partagé ta positivité. On pense à toi, on t’aime et amuse-toi bien avec tes copains qui t’ont tant manqué”, ont exprimé les petits-enfants de Jean-Paul Belmondo. Le président de la République a lui-même fait un discours. Alain Delon, son ami de toujours, lui-même affaibli par des problèmes de santé suite à son AVC en août 2019, n’a pu effectuer le déplacement.

“Ça m’a fait un mal fou”, a lâché le père d’Anthony Delon mardi matin sur les ondes d’Europe 1  à l’annonce de la mort de son compère. « Je suis fracassé », a confié l’acteur avant d’ajouter “ Ça fait 60 ans qu’on se connaissait, 60 ans qu’on travaillait ensemble, 60 ans qu’on était proches l’un de l’autre”. “Lui et moi, on est deux icônes du cinéma français. On ne peut pas parler de l’un sans parler de l’autre”, a-t-il encore dit.

La famille de Jean-Paul Belmondo a souhaité cet hommage national afin que son public puisse lui dire au revoir. Au moins 700 personnes ont répondu à cette invitation, parmi lesquelles des collègues de travail, des présentateurs de télévision, des membres du gouvernement, des sportifs, etc. Pour plusieurs, Jean-Paul Belmondo incarnait la bienveillance. 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire