Jean-Paul Belmondo, son éternel regret envers Brigitte Bardot …

0
5941

Brigitte Bardot aurait repoussé plus d’une fois les avances de Jean-Paul Belmondo il y a des années. L’acteur n’a pas oublié. 

L’acteur émérite aurait eu un rendez-vous manqué avec celle qui est devenue la porte-parole des animaux. Le magazine France Dimanche, qui s’est penché sur la biographie du Magnifique intitulée Mille vies valent mieux qu’une, révèle une anecdote sur ce dernier, incluant Brigitte Bardot, qui vit recluse depuis plusieurs années dans sa propriété.

Le livre sorti en 2016 aux éditions Fayard parle d’une relation avortée. L’acteur n’est jamais parvenu à la convaincre. «Seule Brigitte Bardot a échappé, malgré de très convaincants et torrides essais ensemble, à mon pouvoir de séduction », avait révélé l’artiste. Une histoire dont il s’était aussi souvenu dans une lettre adressée à l’ancienne actrice pour ses 80 ans.

« Enfoui dans ma mémoire, je conserve cet instant magique, toujours présent, où je t’ai tenue dans mes bras pour un fougueux baiser », indiquait Jean-Paul Belmondo. « N’ayant pas l’oreille musicale, je n’ai pu obtenir le rôle du chef d’orchestre et devenir ainsi pour la première fois ton partenaire. Quel dommage, quel regret », avait ensuite dit l’acteur.

« Notre couple aurait fait un malheur en haut de l’affiche », assurait par ailleurs le monstre du cinéma français qui a tiré sa révérence le 6 septembre dernier à l’âge de 88 ans. Bien qu’affaibli depuis des mois en raison de nombreux problèmes de santé, l’acteur émérite est décédé chez lui, de mort naturelle, entouré de sa famille et de ses proches.

D’après son avocat, Jean-Paul Belmondo « était très fatigué depuis quelques temps. Il s’est éteint tranquillement ». En 2011, celui qu’on surnommait affectueusement Bebel avait été victime d’un AVC séquellaire (qui l’a laissé paralysé du côté droit, ndlr). Suite à ce problème de santé, il s’est mis à l’écart des plateaux de tournage et des planches de théâtre. Toutefois, personne ne l’a oublié.

« Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous », a déclaré le président de la République à l’annonce de sa disparition. Jean-Paul Belmondo a reçu en 2011 la Palme d’honneur au festival de Cannes. En 2017, lors des Césars, il reçu une longue ovation de la salle, debout. 

Laisser un commentaire