Jean-Pierre Pernaut, atteint d’un cancer des poumons – confidences peu rassurantes

0
1982

Jean-Pierre Pernaut est une figure emblématique du petit écran. Le journaliste a officié pendant plus de trente ans en tant que présentateur du JT de TF1, et a laissé sa place en décembre dernier. Aujourd’hui, c’est la journaliste Marie Sophie Lacarrau qui a pris le relais. Aujourd’hui, le journaliste a fait couler beaucoup d’encre car il vit une période particulièrement éprouvante.

Le mari de l’ex Miss France, Nathalie Marquay a annoncé être atteint d’un cancer des poumons. Celui qui a fumé durant plusieurs décennies, a révélé avoir été opéré en juillet dernier. Malheureusement sa santé s’est dégradée depuis quelques semaines et il n’a pas hésité à briser le silence sur les réseaux sociaux.

 » J’ai appris cette maladie en mai dernier.  J’aurais dû arrêter… Tout est sous contrôle « , a-t-il annoncer, soulignant qu’il ne fallait pas « avoir peur du cancer ». Son épouse a aussi apporté des précisions supplémentaires. « Il toussait, beaucoup, je lui ai dit qu’il était temps de faire un examen. Quelque chose n’était pas clair… Le verdict est tombé ».

Avant de poursuivre : « Toute la famille est auprès de lui et comme on dit, jamais deux sans trois. Le cancer ne veut pas dire la mort ». Cette annonce a beaucoup inquiété ses fans, qui ont envoyés une multitude de questions à sa fille, Lou, qui est très active sur les réseaux sociaux.

« Mon père est en effet atteint d’un cancer des poumons depuis quelques mois. Heureusement, il a été pris à temps, ne vous inquiétez pas », a-t-elle annoncé sur instagram, soulignant un chemin semé d’embûches. Fort heureusement, le célèbre journaliste est un battant, et il l’avait démontré en 2018, lorsqu’il avait été atteint d’un cancer de la prostate.

« C’est un chemin encore long mais on y croit. Je vous demande de rester bienveillants et de respecter notre vie privée avant tout. Je vous embrasse très fort », a indiqué sa fille. Quant à sa mère, elle a profité de son passage sur C8 pour demander aux personnes de rester vigilent et de se faire dépister. « Ils ont peur de choper le Covid dans les hôpitaux. Il faut que les gens aillent faire des examens ! », a annoncé Nathalie Marquay.

2

Laisser un commentaire