Jean-Pierre Pernaut dézingué violemment par un célèbre journaliste

0
995

En septembre dernier, le journaliste vedette de TF1, Jean-Pierre Pernaut annonçait en direct de son journal télévisé de 13 heures, son départ. Une annonce choc, qui a engendré dans la foulée de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Après plusieurs décennies à la tête du JT, le mari de Nathalie Marquay a pris la lourde décision de mettre le frein sur sa carrière professionnelle, pour se consacrer davantage à sa vie de famille.

Face au tsunami de commentaires reçus sur les réseaux sociaux, l’heureux papa de quatre enfants a abordé ses motivations qui l’ont poussé à tourner la page de cette très belle aventure sur TF1. « A 70 ans, être debout chaque jour à 6 heures du matin, c’est lourd. On ne peut plus être à 100% de sa forme », a-t-il confié lors d’un entretien accordé à nos confrères de Télé 7 jours.

Avant de poursuivre :  » C’est une décision que j’ai murement réfléchi, en parlant avec ma femme Nathalie, surtout lors de ma convalescence, qui a duré deux mois, pour soigner mon cancer de la prostate. Cette maladie m’a alerté. Mais je ne prend pas ma retraite : je change juste de rythme pour m’occuper de la nouvelle plateforme numérique de TF1 et aller à la rencontre des français, sur LCI, à partir du 9 janvier 2021, dans mon émission intitulée, Jean-Pierre et vous ».

S’il a reçu de nombreux messages de soutien de ses confrères, certains n’ont pas hésité à le dézinguer publiquement. « Tu ne peux imaginer mon émotion au moment où tu vas laisser cette place que tu as construite jour après jour depuis 33 ans, un tiers de siècle. Tu es un exemple depuis que j’ai embrassé la même vocation, exemple de fidélité, d’originalité, de ténacité et de singularité”, lui a écrit Denis Brogniart, visiblement très fier du parcours de son confrère.

Toutefois, l’ex journaliste de TF1 et de France 2, Bruno Masure n’y est pas allé de main morte à son encontre.  « Une rare lueur d’espoir en cette annus horribilis : le départ de Jean-Pierre Pernaut après 33 années de lavage de cerveau. Démagogie assumée, populisme frisant parfois le complotisme, clins d’œil à la droite extrême, absence totale de hiérarchie dans l’info, bref la totale ! Sans regret », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Il n’est pas le seul à avoir régler ses compte avec la personnalité préférée des français. « Il y a belle lurette que Jean-Pierre Pernaut n’informe plus : il reflète ; ou du moins, il croit qu’il reflète. C’est-à-dire qu’il flatte […] On ne prétendra pas que Jean-Pierre Pernaut flatte le front le plus national de ses téléspectateurs ; mais on n’irait pas jusqu’à écrire le contraire », a confié Philippe Lançon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici