Jean-Pierre Pernaut, menacé, il sort les griffes !

0
780

Le célèbre journaliste, Jean- Pierre Pernaut semble très heureux. Au niveau professionnel, le mari de Nathalie Marquay a été à la tête du JT de TF1 pendant plus de 33 ans. Il y a tout juste un an, le célèbre journaliste avait fait le choix de rendre son tablier pour se consacrer à d’autres activités professionnelles, toujours chez TF1, qui sont « moins contraignantes ».

Jean-Pierre Pernaut n’avait pas hésité à briser le silence, il y a quelques mois, pour expliquer son choix qui en a surpris plus d’un.  » A 70 ans, être debout chaque jour à 6 heures du matin, c’est lourd. On ne peut plus être à 100% de sa forme », a-t-il révélé, lors d’une interview accordée au magazine Télé 7 jours.

Avant d’ajouter :  » C’est une décision que j’ai murement réfléchi, en parlant avec ma femme Nathalie, surtout lors de ma convalescence, qui a duré deux mois, pour soigner mon cancer de la prostate. Cette maladie m’a alerté. Mais je ne prend pas ma retraite : je change juste de rythme pour m’occuper de la nouvelle plateforme numérique de TF1 et aller à la rencontre des français, sur LCI, à partir du 9 janvier 2021, dans mon émission intitulée, Jean-Pierre et vous ».

Par ailleurs, selon le magazine people Ici Paris, le journaliste de 70 ans, rencontrerait des difficultés dans son couple depuis plusieurs mois. En effet, celui qui partage la vie de l’ex reine des podiums, Nathalie Marquay doit faire face à un couple au bord de l’implosion. Depuis e confinement, leur relation s’est détériorée.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Toutefois, une rumeur non confirmée par les principaux intéressés. Toutefois, le journaliste a évoqué une situation qui l’inquiète particulièrement. En effet, un complexe immobilier de 89 logements est sur le point de voir le jour devant sa maison, ce qui pourrait nuire à sa vie tranquille et paisible , qu’il affectionne beaucoup. Il se sent menacé mais Jean-Pierre Pernaut n’a pas dit son dernier mot.

Laisser un commentaire