Jean-Pierre Pernaut, « mort atroce », il s’est accroché jusqu’au bout !

0
714

Le célèbre journaliste de TF1, Jean-Pierre Pernaut a fait couler beaucoup d’encres lorsqu’il a annoncé en septembre dernier qu’il quitterait la direction du JT du 13 heures de TF1, après plus de trente trois ans de bons et loyaux services. Il faut dire que personne n’avait rien vu venir. Beaucoup ont d’abord pensé à une blague, qui s’est avéré être une triste réalité pour de nombreux téléspectateurs.

Autant vous dire que cette annonce avait eu l’effet d’une bombe dans le onde de la télévision, qui ne s’attendait pas à une telle décision. Face à la vive polémique engendrée par cette décision, le mari de Nathalie Marquay avait décidé de briser le silence, sur ce choix, qui visiblement n’avait pas plus à tout le monde. Il a tenté de rassurer, en annonçant qu’il se retirait seulement du JT et qu’il ne s’agissait en aucun cas d’une retraite définitive.

« J’appréhende toujours autant. Je sais que la rédaction de TF1 et mon équipe m’ont réservé des surprises, comme ils le font depuis le début de la semaine. Cela ne va pas être facile. Lundi, j’avais déjà une petite larme en revoyant mes débuts. Ce qui est sûr c’est qu’il y aura une édition spéciale d’une heure. Mais nous évoquerons l’actualité en début de journal », avait il annoncé à nos confrères du Figaro.

Avant d’ajouter : « J’ai vécu un truc invraisemblable. J’ai deux fiertés: le «13 Heures» et «Combien ça coûte?». Trente-trois ans l’un, dix-neuf ans l’autre. À l’époque, on m’appelait «le présentateur longue durée»! Rétrospectivement, c’est impressionnant mais je n’ai jamais eu de plan de carrière. Je n’ai jamais imaginé ce que je faisais l’année suivante. Tous les jours, je me remets en question. »

Par ailleurs, récemment le magazine people ‘Info Dimanche’, qui a consacré un dossier sur le père de quatre enfants. La publication livre des nouvelles effroyables sur le journaliste, révélant qu’il a été confronté à une « mort atroce ». Toutefois, dans les pages intérieures on apprend que s’il est frappé par la mort, c’est de manière indirecte. Cela concerne son ami, le reporter Patrick Bourrat, qui est mort lors d’un reportage sur l’Irak.

A l’époque, celui que l’on surnomme JPP lui avait rendu un vibrant hommage dans son journal avec beaucoup d’émotions.  » Je voudrais avoir une pensée pour notre ami Patrick Bourrat, auquel nous pensons beaucoup dans ces circonstances », avait-il lâché la larme à l’œil. Il faut dire que les deux hommes étaient des amis de longue date et sa mort avait beaucoup bouleversé le mari de Nathalie Marquay, qui ne s’attentait pas à une fin si triste.

Laisser un commentaire