Johnny Depp endetté jusqu’au cou, un projet de film embarrasse Vanessa Paradis !

0
127

L’acteur qui éprouve des difficultés financières envisagerait de réaliser un film sur sa vie et la manière dont il en est arrivé là.

Le film inclurait forcément son ancienne compagne, la mère de ses enfants, Vanessa Paradis. Mais aussi son ex-femme Amber Heard, qu’il estime être la cause de ses déboires. «Hollywood s’est retourné contre Johnny (…) Les grands patrons du cinéma sont effrayés par sa mauvaise réputation, et la plupart des projets de l’acteur sont donc en suspens », a expliqué au magazine Life & Style une source anonyme.

 «Johnny veut donner sa version des faits et tout révéler sur son mariage », a affirmé une autre source auprès du National Enquirer. Ainsi, depuis sa défaite contre le magazine The Sun qui le peignait comme un «frappeur d’épouse», plusieurs marques se sont détournées de lui, dont Warner Bros qui, concernant la saga Animaux Fantastiques, a déjà décidé de le remplacer.  

Toutefois, la marque Dior dont le papa de Lily-Rose et Jack Depp est l’égérie,  pour son parfum Sauvage, a refusé de rompre avec lui. Et comme conséquence, elle a reçu plusieurs attaques. « Nous avons reçu un total de 11 plaintes concernant cette annonce (en un week-end). Les plaignants estimant que Johnny Depp ne devrait pas figurer dans la pub en raison de détails concernant son récent procès », aindiqué  un porte-parole de Advertising Standards Authority

La fermeté de la marque Dior face à toutes les critiques apparaît comme une réelle victoire pour les fans restés fidèles à l’acteur. «Grand bravo à Dior pour être pratiquement le seul sponsor de Johnny Depp qui ne lui a pas tourné le dos. Il est toujours le visage de leur eau de Cologne Sauvage »« Johnny Depp est toujours le visage de Sauvage, car Dior ne sont pas des idiots », et encore « Dior vient de dire à The Sun d’aller se faire foutre avec la voix de Johnny Depp dans cette nouvelle publicité et je suis entièrement là pour ça ! », ont-ils écrit nombreux  sur Twitter.

Et quand à sa réputation à Hollywood, Steven Gaydos, le rédacteur en chef du magazine Variety assure que l’acteur n’est pas totalement grillé. « Johnny Depp a  presque 60 ans. Il semble traverser une crise existentielle. Il s’est enfermé dans une situation impossible. Le portrait que nous avons de lui n’est pas beau », débute le journaliste.

Cependant, plusieurs paramètres entre en jeu. «Pourrait-il perdre ses importantes collaborations comme celles avec Dior ? Oui. Ce sont des revers qu’il ne doit qu’à lui-même. Mais la décision du tribunal est controversée car elle n’est pas aussi radicale qu’on pourrait le croire… Je pense que Johnny Depp n’est pas fini », soutient-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici