Johnny Hallyday : un hommage qui crée une vive polémique

0
4

L’édification de la sculpture de Johnny Hallyday à Paris n’accorde pas tout le monde. Le maire écologiste dans le 12e arrondissement s’opposerait à ce projet.

Des voix se sont fait entendre contre l’élévation d’une sculpture en plein Paris en hommage à Johnny Hallyday. Ce dernier devant être figé dans la pierre à bord de sa célèbre Harley-Davidson. Nul n’ignorait le goût prononcé du chanteur pour la moto qui lui procurait davantage de liberté. En France comme aux États-Unis, l’idole des jeunes appréciait de faire de longues virées entre amis pour voir du pays et découvrir de nouvelles régions.

Parmi toutes ses montures, sa préférence se portait sur les Harley-Davidson. C’est ce qui a donné l’idée de réaliser une statue de lui sur son bolide en guise d’hommage. Mais l’idée ne ravie pas tout le monde. Parmi les personnes qui contestent le projet, le maire écologiste du 12e arrondissement de Paris. Quelques jours après le 15 juin, date anniversaire de Johnny Hallyday qui aurait eu 78 ans cette année, une réunion du conseil du 12e arrondissement devait se tenir.

L’un des points à l’ordre du jour étant la validation du projet qui vise la création du monument devant le Palais Omnisport Paris-Bercy où le rockeur s’est plusieurs fois produit. Seulement, ce 23 juin où devait être examinée la question, elle n’apparaissait simplement pas à l’ordre du jour. D’après les confrères du journal Le Monde, le maire écologiste du 12e arrondissement serait elle-même contre le projet tel qu’il est énoncé.

« Johnny Hallyday est un immense artiste, et je me réjouissais à l’idée qu’une œuvre représente ce grand chanteur. Là, je suis dubitative, au moment où nous voulons créer une ville durable, apaisée, le projet met surtout en scène une Harley-Davidson qui symbolise tout autre chose », a-t-elle expliquéPour l’opposition, il s’agit là d’un débat stérile qui reflète une réelle «censure verte» et des «considérations idéologiques et sectaires ».

Ce qui semble en tout cas évident, c’est que le maire ne souhaite en aucun cas promouvoir une mécanique. L’idée pour elle serait peut-être une statue de Johnny Hallyday sans la moto. Reste à savoir si dans les délais impartis, la cérémonie d’inauguration étant fixée au 14 septembre prochain, l’artiste en charge de la réalisation de ce chef d’œuvre pourra revoir sa maquette pour répondre à la vision verte de l’équipe des écologistes.

Les fans du chanteur peuvent se consoler en attendant le dénouement de cette affaire avec les autres statues érigées en hommage au chanteur un peu partout à travers la France. En Ardèche par exemple, il y a trois ans, une sculpture de trois mètres de haut a été érigée en l’honneur de l’artiste. Et la Belgique elle-même se prépare à élever la sienne.

Laisser un commentaire