Jordan Bardella,  désaccord douloureux avec Nolwenn Olivier, une séparation sous haute tension !

0
153

La relation que partagent Jordan Bardella et Nolwenn Olivier ne serait pas au beau fixe depuis le mois de mai.

Une révélation que fait le magazine Closer dans ses colonnes. « Ensemble depuis trois ans, la figure montante du Rassemblement national et Nolwenn Olivier, la fille de Marie-Caroline Le Pen, traversent une grosse crise de couple », peut-on lire. La cause de leur dissension serait l’emploi de temps extrêmement chargé du collaborateur de Marine Le Pen. 

Les tensions seraient nées au mois de mai. Peu de semaines avant, le père de Nolwenn Olivier et beau-frère de Marine Le Pen, Philippe Olivier, décrivait « Jordan Bardella comme son gendre ». Il en parlait aussi comme d’un « jeune homme sympa et extrêmement doué ». Le magazine Closer fait d’autres révélations sur l’eurodéputé.

Il serait notamment surnommé le « Cyborg ». C’est « sa rigueur hors du commun (il peut passer trente minutes à écrire un SMS, surveille chaque photo, même en soirée privée), sa soif de réussite », qui lui vaudrait ce surnom. Une personnalité qui, pour sa compagne, dessert au bonheur de leur couple. 

« Son couple […] est en pleine crise. En cause? Les longs mois de la course à la présidentielle où l’eurodéputé a dû reprendre par intérim la tête du parti », rapporte la publication. « Et pour Nolwenn, cette ambition ne peut pas rimer avec harmonie conjugale. Un profond point de désaccord qui place désormais le couple au bord de la rupture », indique le magazine.

La jeune femme « n’ambitionne pas de partager la vie d’un homme aliéné par l’exercice du pouvoir », est-il souligné. Mais alors, le bras droit de Marine Le Pen, qui a très vite gravi les échélons au sein du Rassemblement national, devra -t-il faire un choix entre son couple et ses responsabilités politiques?

Jordan Bardella qui a débuté tout au bas de l’échelle fait aujourd’hui partie des figures phares du parti. Et les derniers résultats du RN qui affiche une montée à l’Assemblée nationale, devraient en toute logique alourdir le cahier de charges du député qui, au cours de la campagne présidentielle, a si souvent représenté son parti.

Laisser un commentaire