Kad Merad, frappé par la mort, la terrible nouvelle vient juste de tomber…

0
9354

Le célèbre acteur, Kad Merad  est une figure incontestable du petit et du grand écran français. So talent est indéniable. D’ailleurs, il a été élu à plusieurs reprises personnalités préférées des français, selon le classement du JDD. S’il affiche régulièrement une joie de vivre sans faille, récemment le célèbre comédien a perdu son sourire.

Le magazine people Public a consacré un dossier sur Gad Merad et livre des nouvelles peu réjouissantes à son sujet. Selon la publication, le célèbre humoriste a perdu un être cher. Il s’agit de son père, avec qui il était très complice et fusionnel. Ce dernier a été emporté après un long combat contre la maladie.

Mohamed Merad, aussi appelé Rémy, est mort après avoir « lutté courageusement contre la maladie ». Habitant à Beauvoisin dans le Gard, il était aimé de tous dans cette petite ville. Cette icone locale était passionné de pétanque. Une activité qui l’avait amené à intégré l’association de pétanque baptisée « Boule Joyeuse ». 

Les hommages n’ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux. « C’est plus qu’un membre de notre club que nous perdons, c’est un ami’, a annoncé Joseph Bianco, le président de la Boule Joyeuse . Sa perte a engendré une profonde tristesse auprès des membres de cette association, qui a perdu un pilier.

« Rémy était licencié depuis plusieurs années, c’était un homme très ouvert, qui contribuait à la bonne ambiance du groupe, c’était aussi un bon vivant, sa présence était quotidienne au boulodrome, il va beaucoup nous manquer ». a confié le club de pétanque, qui est anéanti par son décès.

Le père de Gad Merad était également adhérent du club taurin « Lou Coasaque », qui lui a rendu également un vibrant hommage. « C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Rémy Merad, après avoir lutté courageusement contre la maladie », a indiqué le club.

Quant à Gad Merad, il était très admiratif de son père. « Quand il a rencontré ma mère, il a voulu s’intégrer le plus possible, surtout ne pas faire de bruit. Donc il s’est appelé Rémi et tout le monde l’appelait Rémi. Il était chef d’équipe, un mec qui s’appelait Mohamed ne pouvait pas, à l’époque, donner des ordres », a-t-il confié en 2016 auprès de nos confrères du Monde.

Laisser un commentaire