Kate Middleton, nouvelle grossesse, sa santé en péril …

0
2939

Kate Middleton serait enceinte de son quatrième enfant. Une grossesse qui inquiéterait ses médecins à cause d’hormones de bonheur qu’elle aurait développé et qui lui ferait oublier l’essentiel.

 
Kate Middleton attendrait son quatrième enfant. « Devenir mère a été une expérience tellement enrichissante et merveilleuse pour moi », avait confié l’épouse du prince William sur la nouvelle plateforme familiale en ligne « Helpline ». « C’était un sentiment enivrant », affirmait-elle, évoquant le soutien dont elle avait joui pendant sa grossesse. 


Ses médecins auraient été surpris par les confidences de la duchesse de Cambridge qui avait été victime durant la grossesse du prince Louis de nausées matinales violentes et d’hyperemesis gravidarum. Mais la future reine consort aurait un taux élevé d’hormones du bonheur. Ce qui lui ferait ignorer ses problèmes de santé. 


Le magazine In Touch affirme que Kate Middleton serait surveillée de très près. « Si la grossesse est multiple, les vomissements peuvent durer de 16 à 20 semaines », explique un spécialiste dans les colonnes de la publication. Ce n’est pas la première fois que l’information sur une quatrième grossesse de l’épouse du prince William court, mais aucune communication officielle n’a été faite à ce sujet.


Les Cambridges sont déjà parents de trois enfants, George, Charlotte et Louis, à l’égard desquels ils se montreraient particulièrement protecteurs. Surtout envers l’aîné appelé à s’asseoir un jour sur le trône. D’autant plus qu’une sombre prédiction fait craindre le changement de sa destinée. Il s’agirait de la fin programmée de la monarchie.   


Selon le Daily Star, le prince George pourrait ne jamais être couronné. La publication se base sur les révélations obscures d’Hilary Mantel, auteure britannique, lauréate en 2009 du prix Booker « pour son roman Dans l’ombre des Tudors qui fait revivre Thomas Cromwell, l’un des principaux acteurs de la Réforme en Angleterre et ministre d’Henri VIII, roi d’Angleterre de 1509 à 1547 ». 


L’écrivaine de 69 ans soutient que d’ici les deux prochaines générations, la monarchie ne devrait plus exister. Pourtant, elle confie admirer la reine Elizabeth II et son fils le prince Charles. « Je pense qu’ils le font aussi bien que quiconque le pourrait », affirmait Hilary Mantel. Ce qui ne l’a pas empêchée de s’en prendre à Kate Middleton, la comparant à une « Barbie en plastique », un « mannequin de vitrine ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici