Kendji Girac père d’Eva Alba, son projet hors norme pour sa fille

0
184

Dans un entretien qu’il a accordé à Nikos Aliagas, Kendji Girac est revenu sur la naissance de sa fille.

« Mon seul objectif: laisser à ma fille de quoi vivre une belle vie. Comme la mienne », a déclaré le papa d’Eva Alba, précisant que comme pour elle, il entend laisser quelque chose au reste de ses proches. « Je travaille également pour laisser ce qu’il faut à ma famille, mes neveux, mes nièces », a déclaré Kendji Girac. 

Son but est que toutes les personnes qui font parties de son clan ait un avenir radieux, loin de toute contrainte. « Qu’ils ne manquent de rien », affirme le prochain coach de The Voice Kids, qui participera au télé crochet de TF1 avec Julien Doré et Louane. Kendji Girac est resté très attaché à sa tribu malgré son statut de star. 

« On se protège tous mutuellement. Mon grand frère veille sur moi comme je le fais aussi », explique l’artiste de 26 ans qui désire rendre fier de lui son père. « La culture du travail est ancrée en moi depuis mon plus jeune âge. Mon père m’a transmis cette valeur qui est inestimable », a confié le chanteur qui n’oublie pas son public.

Il sait que sans lui, il ne serait pas au niveau où il se trouve. « Que le public apprécie ce que je fais pour lui », dit-il. « On carbonne beaucoup pour que le public nous aime. Nous sommes perfectionnistes et on ne se plaint jamais », a ajouté le papa d’Eva Alba lors de cet entretien. Pourtant, malgré  cette pression, il est indispensable que l’artiste prenne soin de lui. 

Le 30 juin dernier, il a été contraint au repos et n’a eu d’autres choix que d’annuler sa série de concerts. « Les amis, je suis vraiment désolé. Mais je ne pourrai pas faire mes deux concerts prévus ce soir à Montélimar et demain soir à Givors. Je suis malade, je n’ai plus de voix. Je me repose pour vite vous retrouver », a-t-il annoncé ce jour. Il va mieux depuis. 

Le chanteur a eu ces derniers mois un calendrier extrêmement chargé. Lui qui se passionne aussi pour le cinéma. « Ca a été une très belle expérience, même si ça a été assez dur. On a tourné pendant 22 jours, un mois entier pratiquement, tous les jours. Ca commençait parfois à six heures du matin, il fallait se lever à cinq heures jusqu’à 21 heures, 22 heures le soir, donc c’est très long », a-t-il partagé dans les colonnes de Femme Actuelle. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici