Koh Lanta, voici le nom de la grande gagnante …

0
85

La célèbre émission d’aventures ‘Koh Lanta’ a encore fait couler beaucoup d’encres ces derniers jours. En effet, comme chaque vendredi, les téléspectateurs étaient des millions face à leur écran, pour suivre la finale de ‘Koh Lanta, les armes secrètes ». Il faut dire que le programme rencontre un franc succès depuis quelques années.

Malgré les saisons qui s’enchaînent, le succès est toujours au rendez-vous. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les situations apportent toujours leurs lots de surprises et les personnalités différentes des candidats constituent les ingrédients de réussite de cette émission haute en couleur.

Hier s’est jouée la finale et c’est Maxine qui a remporté la compétition. Et pour la quatrième fois, c’est donc une femme qui a gagné « Koh-Lanta ». Maxine Eouzan, 25 ans avait un certain bagage, qui lui a permis de remporter de nombreuses épreuves. En effet, sportive de haut niveau, elle a su utiliser ses nombreuses capacités physiques dans l’aventure.

« La native du Val-de-Marne gravit les échelons et remporte de nombreuses compétitions jusqu’à une cinquième place aux championnats d’Europe, lorsqu’elle a 15 ans. Puis quand ses coéquipières raccrochent, elle décide de se tourner vers le plongeon. Repérée par un coach de l’INSEP, elle prépare les JO de 2016 à Rio avant d’être victime d’un burn-out dans la dernière ligne droite », ont rapporté nos confrères de LCI.

« Je n’arrivais plus à dormir, je ne pensais qu’au plongeon que je devais faire le lendemain. Et j’y allais tétanisée. Du coup, après quelques mois de souffrance, j’ai décidé de tout arrêter », a-t-elle annoncé. L’épreuve des poteaux a été particulièrement douloureuse pour la ravissante blonde, qui a remporté la somme de 100 000 euros.

« Je ne me suis jamais vue sur les poteaux avant d’avoir trouvé le poignard sur l’épreuve d’orientation. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans Koh Lanta. Les armes secrètes apportent en plus une forme de hasard. On ne savait pas vraiment qui allait sortir. Le seul moment où j’ai commencé à croire aux poteaux, c’était avant l’orientation. Mais vu que l’orientation n’est vraiment pas mon fort dans la vie de tous les jours, c’était la pire épreuve pour moi », a-t-elle annoncé.

Avant de poursuivre :  « Il se peut que ça se passe très bien ou que je sois éliminée la première. Je suis contente d’être allée jusque-là. Je me sens hyper apaisée et j’ai vraiment l’impression que la page sur le sport de haut niveau est tournée et que je peux maintenant faire ma petite vie de femme ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici