‘La petite maison dans la prairie’ : Melissa Sue Anderson révèle les addictions terribles de Michael Landon !

0
631

La célèbre ‘La petite maison dans la prairie’ a marqué les esprits de millions de téléspectateurs à travers le monde. Si la série américaine retraçait la vie de la famille Ingalls , qui ont dû y traverser de nombreuses épreuves, elle a su séduire les téléspectateurs de tous âge. 40 ans après sa diffusion, les fans de la série continue à apprécier les rediffusions. Récemment, les comédiens se sont livrés sur cette expérience inoubliable et certains n’ont pas été tendre les uns envers les autres.

Michael Landon, qui jouait le rôle du père de famille sérieux et honnête, Charles Ingalls est décédé il y a quelques années, à la suite d’un long combat contre un cancer. Son comportement sexistes et ses addictions ont souvent été pointés du doigts par les comédiens. Récemment, c’est Karen Grassle, alias Caroline Ingalls, sa femme dans la série, qui a évoqué les nombreuses les nombreuses humiliations subies à cause de lui.

 « Le pire était son langage grossier lors de nos scènes en tête-à-tête, filmées dans la chambre. (…) Il a commencé à raconter des blagues salaces pendant que nous étions assis dans le lit. C’était tellement humiliant », a-t-elle notamment confié lors d’un entretien accordé à nos confrères du New York Post. Dépendant à l’alcool, son attitude sur les plateau a souvent fait la Une de l’actualité.

Récemment, c’est Melissa Sue Anderson, ( qui a joué le rôle de sa fille fictive Mary Ingalls), qui a brisé le silence sur les addictions de Michael Landon. « Selon moi, c’était quelqu’un de bon qui travaillait très dur. Certes, il buvait et fumait beaucoup, mais à l’époque, ça n’avait rien d’inhabituel. Aujourd’hui, les gens sont plus exposés et ne font plus ça, ou du moins, s’en cachent mieux. », a-t-elle débuté, lors de sa rencontre au 61e Festival de Télévision de Monte-Carlo en juin dernier.

Avant de poursuivre :  « Quand même, je pense que Michael a payé cher ses addictions avec son cancer (du pancréas), qui a probablement été favorisé par sa consommation d’alcool… même si, personnellement, je ne l’ai jamais vu ivre. Il gérait en quelque sorte cette dépendance dans son coin. Pour ça, je me dis qu’on ne peut pas le critiquer, ce n’est pas juste ! Il était si gentil avec tout le monde… pas seulement avec les enfants. S’il avait été aussi exécrable, jamais je n’aurais accepté de collaborer avec lui sur d’autres projets ».

La ravissante blonde a expliqué la raison pour laquelle, pendant de nombreuses années, elle s’était retirée des écrans. « J’ai pris une semi-retraite pour des raisons familiales. À la fin des années 1990, je ne travaillais plus qu’occasionnellement pour des amis, parce que j’avais deux enfants en bas âge et que mon mari (Michael Sloan) est scénariste et producteur exécutif. Il voyageait beaucoup, et j’en aurais fait tout autant si j’étais restée actrice à plein-temps. Or je voulais être une maman présente et élever moi-même mes enfants », a-t-elle confié.

Laisser un commentaire