Laeticia Hallyday, de retour en Californie – son choix douloureux …

0
777

Depuis quelques semaines maintenant, Laeticia Hallyday est en France pour faire la promotion de la box « Johnny : son rêve américain », dans laquelle on retrouve notamment deux documentaires très attendus par les fans du rockeur. L’occasion pour la jeune femme de faire son retour dans la célèbre maison de Marnes-la-Coquette, un retour chargé d’émotions.

 « A chaque fois qu’il rentrait en France, c’était son refuge. Il y a partagé de grands moments de joie, de peine, de désespoir, de doute avant de partir en tournée. Il a reçu beaucoup d’amis ici. Ils y écoutaient beaucoup de musique et regardaient des films. Sa télé, ses guitares, sa musique, son ordinateur… », a-t-elle confié.

Laeticia Hallyday poursuit ses propos en indiquant que la maison était toujours en pagaille et que rien n’avait changé depuis le départ de Johnny Hallyday : « C’est un sacré bordel mais rien n’a changé (rires). Tout est à sa place, comme Johnny l’a laissé. Mes filles et moi en avons besoin ».

Mais la jeune femme est désormais calme et parvient à être heureuse lorsqu’elle pénètre dans l’immeuble : « C’est la première fois que j’arrive à y entrer sans verser une larme , en étant heureuse et en paix. Cela peut sembler illuminé, mais j’ai l’impression que Johnny est là, qu’il veille sur nous. Je suis habité par lui, tous les jours ».

Si Laeticia Hallyday ne sait pas encore ce qu’elle fera de la maison de Marnes-la-Coquette, elle sait en revanche ce qu’elle fera de celle de Los Angeles. En effet, la veuve est contrainte de se séparer de la villa de Pacific Palisades, dernière adresse connue de Johnny aux Etats-Unis.

« Je vais garder la maison de Saint-Barth, c’est une maison familiale, mais je vais devoir séparé de notre maison à Los Angeles. Johnny n’est plus là et elle est trop grande pour nous trois. Nous allons prendre une maison plus petite. Les filles pourront ainsi terminer leurs études aux États-Unis. Après, ils feront ce qu’ils veulent. Je respecterai leurs choix de vie », a-t-elle annoncé.

Malgré cette séparation, Laeticia Hallyday souhaite rester à Los Angeles et d’ailleurs, elle est devenue définitivement américaine il y a quelques semaines. « La cérémonie officielle a eu lieu en septembre. Là encore, j’ai respecté sa volonté, je suis allé jusqu’au bout de la naturalisation. Je l’ai fait pour lui et j’en suis très fier. J’ai beaucoup appris de l’Amérique en treize ans. Au début, je n’aimais pas Los Angeles. J’ai trouvé cette ville sans âme, sans culture, tentaculaire . J’ai la double nationalité, je suis française avant tout. Ce sont mes racines », a-t-elle poursuivi.

2

Laisser un commentaire