Laeticia Hallyday, maladie douloureuse cachée – traitement de choc pour y remédier

0
739

Depuis quelques mois, la veuve du taulier est au centre de toutes les attentions. Il faut dire que Laeticia Hallyday continue à faire couler beaucoup d’encre, même plusieurs années après le décès de Johnny Hallyday. La star du rock a rendu son dernier souffle à la suite d’un long combat contre un cancer des poumons en 2017.

Les problèmes de santé de la mère de Jade et Joy ont fait la Une de nombreux magazines. Il y a quelques semaines, la ravissante blonde était de retour en France, en compagnie de son nouveau fiancé, le réalisateur Jalil Lespert. Miss Boudou a subi de nombreux examens en France , en raison de problèmes de santé qui se seraient accumulés ces derniers temps. La jolie blonde souffre d’arthrite goutteuse.

« L’arthrite goutteuse peut provoquer des douleurs, des déformations et limiter la mobilité articulaire. L’inflammation peut être maximale dans certaines articulations et en diminution dans d’autres.”, rapporte le Manuel MSD. Récemment, le magazine people Closer a consacré un dossier sur la belle-mère de Laure Smet et David Hallyday et livre des nouvelles peu réjouissantes à son sujet. Désormais, elle devra respecter un régime alimentaire contraignant.

« Pour supporter au mieux ses symptômes et limiter la progression de la maladie, Laeticia Hallyday devra s’astreindre à un lourd traitement médical associé à un régime alimentaire adapté », a confié l’hebdomadaire, qui souligne une épreuve supplémentaire pour celle qui prépa re un nouvel hommage à Johnny, à travers un documentaire, qui sortira à la rentrée prochaine.

Récemment, Laeticia Hallyday avouait ses difficultés à faire face à l’anorexie, il y a quelques années, qui a eu de lourdes conséquences sur sa santé. « J’en suis sortie complètement déglinguée. J’ai sombré dans l’anorexie. Je ne savais plus quoi faire de moi, je n’avais aucune estime de moi-même », a -t-elle révélé.

Avant de poursuivre : « L’anorexie est sans doute responsable de ma stérilité. J’ai été enceinte plusieurs fois. J’ai perdu mon dernier enfant à quatre mois et demi de grossesse. A la moindre épreuve, je ne me nourris plus, je ne bois plus. Je peux perdre 5 kilos en une semaine. A chaque fois, je me demande où le corps et l’esprit trouvent la force de se relever ».

Laisser un commentaire