Laeticia Hallyday, terrible maladie – ses critiques sur Johnny qui l’ont anéantie

0
14

Lorsque cela concerne Laeticia Hallyday, les rumeurs sont tellement nombreuses que l’on ne sait plus où donner de la tête. Récemment, le magazine people Closer a consacré un dossier sur la mère de Jade et Joy et a fait des confidences peu réjouissantes à son égard. Selon la publication, la veuve du taulier, qui a brillé par son absence au mariage d’Ilona Smet, serait atteinte d’arthrite goutteuse. Une maladie articulaire extrêmement douloureuse et qui l’a paralysée durant quelques jours.

« L’arthrite goutteuse peut provoquer des douleurs, des déformations et limiter la mobilité articulaire. L’inflammation peut être maximale dans certaines articulations et en diminution dans d’autres.”, confie le Manuel MSD. Laeticia Hallyday a décidé de suivre à la lettre, les préconisations des médecins, qui lui demandent de changer de régime alimentaire.

“Pour supporter au mieux ses symptômes et limiter la progression de la maladie, Laeticia Hallyday devra s’astreindre à un lourd traitement médical associé à un régime alimentaire adapté », a rapporté le magazine people Closer, qui souligne un changement de vie radical, afin de de pas mettre en péril sa santé, qui s’est détériorée à une vitesse fulgurante.

Par ailleurs, récemment l’écrivaine Jeane Boyaval a évoqué les souffrances de Laeticia Hallyday, qui a longtemps souffert des moqueries sur son défunt mari, Johnny Hallyday. Ce dernier est décédé en décembre 2017, des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. « A une période, c’est vrai il a été moqué à la télévision, critiquée par une certaine quantité de personne, qui se pensaient intellectuelles », a indiqué l’écrivaine dans son livre ‘Johnny Hallyday, sur le divan’.

Avant de poursuivre :  » Comment aurait il pu durer si longtemps ? Il n’avait pas toujours les mots pour s’exprimer face aux médias. Sa timidité, ses traumatismes liés à l’enfance et l’éducation de sa tante peuvent expliquer cet état de fait ». Autant vous dire que les propos de l’écrivaine vont probablement apporter du baume au coeur de Laeticia Hallyday, qui n’aurait toujours pas fait le deuil de son défunt mari.

Jeane Boyaval a ajouté :  » Je tenais à le réhabiliter : Johnny n’avait pas fait de grandes études mais il était doté d’une intelligence que l’ont pourrait qualifiée d’instinctive et animale. Il aurait réussi, malgré ses maux, à faire la carrière qui est la sienne ».

Laisser un commentaire