Laurence Boccolini prend la place de Nagui – changement radical sur France 2

0
1

Laurence Boccolini prend aujourd’hui les rênes de l’émission Tout le monde veut prendre sa place. Elle remplace à ce poste Nagui et un gros changement est révélé.

Le mari de Mélanie Page a tiré sa révérence après quinze ans à la présentation sur France 2 chaque jour à l’heure du déjeuner du jeu Tout le monde veut prendre sa place. « Cette décision est mûrement réfléchie. Ça fait presque trois ans que j’évoquais le besoin de rafraîchir le jeu, ne serait-ce que pour me renouveler », avait-il confié dans les colonnes du Parisien.

« Je ressentais un décalage entre l’émission et moi. Quand j’en parlais, on essayait de me raisonner. On me demandait si j’étais sûr, si ce n’était pas un passage à vide, si ce n’était pas le blues. On m’a conseillé de prendre des vacances. Mais non. Je n’avais plus l’appétit, la ’grinta’, comme on dit dans le foot. C’est comme travailler pour des patrons qu’on n’aime pas. Je préfère arrêter avant qu’on m’arrête. Je ne reviendrai pas sur ce choix », ajoutait-il.

Ce 9 août comme annoncé précédemment par la chaîne publique, Laurence Boccolini prend le relai. Et avec son arrivée, un énorme changement devrait être visible. Notamment la position de l’animatrice qui tranche radicalement avec celle de Nagui puisque la nouvelle arrivée «sera à 100% derrière son pupitre », indique Le Parisien.

« L’un des gros changements est l’apparition d’un immense bureau où Laurence Boccolini reste assise pendant la majeure partie de l’émission, ne se levant que lors de la finale », révèle le magazine. Simone Harari, productrice de l’émission, précise que cette posture ne constitue nullement un handicap pour le jeu. « Absolument pas », assure-t-elle.

« Elle se donne à 100% derrière son pupitre… et tout à fait autrement. Cela participe à ce nouvel élan que nous souhaitons donner à Tout le monde veut prendre sa place », explique la productrice. Mais ce ne sera pas la seule nouveauté sur le plateau. Cette fois les candidats et les téléspectateurs découvrent une nouvelle règle.

Le jeu de France 2 sous les rênes de Laurence Boccolini débute et s’achève par une « question pour tous » (QPT). Celle-ci s’adresse à tous les candidats en même temps. « Comme ça, il devient extrêmement rare qu’un candidat n’ait aucun point », indique Laurent-Robert Thibierge, le directeur général spectacles.

Laisser un commentaire