Laurent (L’amour est dans le pré) endetté jusqu’au cou : son appel de détresse révélé

0
566

La célèbre émission ‘L’amour est dans le pré’ continue à séduire les fans grâce à son concept unique. Bien que le concept unique en son genre ait engendré de nombreuses critiques à son lancement, aujourd’hui le programme fait l’unanimité. D’ailleurs, malgré les saisons qui s’enchainement, le succès reste au rendez vous chaque année.

Malheureusement, si certains agriculteurs rencontrent le véritable amour, il sont parfois confrontés à des problèmes financiers insurmontables. Régulièrement, les agriculteurs de ‘L’amour est dans le pré’ évoquent leur cauchemar sur les réseaux sociaux. Une chose est sûre, c’est qu’ils peuvent toujours compter sur le soutien infaillible de leurs internautes, qui sont toujours là pour eux.

Récemment, c’est  Laurent , qui a posté un vidéo déchirante sur Instagram, où est très actif. La star de la saison 14 a été entièrement transparent avec les internautes, à qui il demande de l’aide. Rappelons que ce n’est pas la première fois, qu’une cagnotte est mise en place pour sauver son exploitation. D’ailleurs, un petit détail avait sidéré ses fans. Lors de l’ouverture de la première cagnotte, l’Etat avait prélevé des taxes sur les dons. Une démarche qui avait exaspéré les internautes.

« Malheureusement, un nouveau coup dur m’est tombé sur la tête. En réalisant mon bilan comptable, la collecte a fortement augmenté mes impôts à payer. Je n’avais pas prévu cela dans le montant collecté sur Leetchi. Je dois payer environ 30 000 euros de divers impôts d’ici à la fin de l’année », a-t-il révélé avec beaucoup d’émotions.

Avant de poursuivre : « Une nouvelle fois mon exploitation et ma passion se retrouvent en péril car je ne pourrai pas faire face à ces remboursements en plus de mes autres dépenses. ». Récemment, le compagnon de Maud a confié qu’il avait touché le fond à cause de ses problèmes financiers. D’ailleurs, il a bien cru que le pire allait arriver, tellement les idées noires ne le quittaient plus.

« J’étais arrivé à un stade, à l’époque, où je voyais tout en noir, j’étais tout seul. Je n’étais pas bien. J’avais eu l’intention à un moment de faire des choses qu’il ne faudrait pas, comme de se suicider », a annoncé l’éleveur de brebis. Aujourd’hui, il compte sur la solidarité de tous pour pouvoir enfin sortir la tête de l’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici