Laurent Voulzy, dévasté – rupture avec Mirella très éprouvante …

0
473

Après 20 ans de vie commune, les chemins de Laurent Voulzy et Mirella se séparent.


Le chanteur et sa compagne depuis une vingtaine d’années ont décidé de mettre un terme à leur relation. « Laurent Voulzy séparé de Mirella », rapporte le magazine Ici Paris qui se réfère aux révélations de l’artiste lors d’un entretien qu’il a accordé à Libération. Il a assuré ne plus partager la vie de la mère de son fils Quentin. 


Une rupture par laquelle il serait profondément affecté et dont il n’a pas souhaité révéler les raisons. « On est deux grands bavards et depuis qu’on se connait, nos grandes conversations tournent autour de l’existence de dieu », expliquait de son côté Mirella Lepetit, journaliste. C’est en 2010 à Saint-Pierre Quiberon que Laurent Voulzy et elle se sont dits « oui ». 


« La famille voguait entre leur maison de Joinville-le-Pont et leur résidence en Angleterre. Ils se sont aimés pendant 20 ans, mais aujourd’hui, leurs cœurs ne battent plus à l’unisson », rapporte la publication, alors que France Dimanche évoque une autre nouvelle désagréable à laquelle fait face Laurent Voulzy cet été. 


« La triste nouvelle est tombée le 21 août, alors qu’il devait se produire au festival du blues en Loire », indique le magazine dans sa dernière parution où il évoque un problème de santé. Mais celui-ci ne concerne qu’indirectement le chanteur puisqu’en réalité il est question d’Alain Rivet, connu sous l’identité de Leadfoot Rivet. Agé de 72 ans, ce dernier a composé Grande fille toute simple avec Laurent Voulzy qui, lui-même, a été victime il y a deux ans d’une vilaine chute. 


Avant de rencontrer Mirella Lepetit, c’est avec Betty que le chanteur partageait sa vie. Avec elle, il a eu ses deux premiers enfants, Julien et Nicolas. En 2015, elle est décédée suite à une insuffisance cardiaque. Une mort qui avait particulièrement marqué Laurent Voulzy qui avait alors fait l’aller-retour entre la France et Londres où il résidait à ce moment. 


C’est dans les bras de son fils Julien, qui vivait avec elle, que Betty s’est éteinte. « Après m’avoir mis au monde, ma mère est morte dans mes bras. Depuis je vis toujours chez elle. Je n’ai touché à rien et je me sens étrangement bien dans cette espèce de musée », confiait-il lors d’un entretien qu’il accordait au magazine Gala. 

2

Laisser un commentaire