Laurent Voulzy fait une révélation bouleversante sur Johnny Hallyday…

0
3093

Laurent Voulzy est un chanteur emblématique de la scène française. Ses titres exceptionnels ont marqué toute une génération, qui lui est toujours aussi fidèle. Très sensible et « opaque » sur sa vie privée, l’artiste émérite ne sort que très rarement de son silence. Il préfère la simplicité de la vie, à la lumière des médias.

L’ami de longue date de Johnny Hallyday, décédé en 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons, a fait des confidences renversantes sur le taulier, dont il était très proche. C’est avec une grande sincérité qu’il a avoué avoir été touché par la star du rock, qui a eu une carrière au sommet.

Johnny Hallyday avait « une espèce de tristesse qui le rendait touchant », a confié Laurent Voulzy. Présent dans l’émission ‘On refait la télé’, sur RTL, le Week end dernier, pour faire la promotion de son nouvel album, baptisé ‘Florilège’, Laurent Voulzy a évoqué son lien inébranlable avec le défunt mari de Laeticia Hallyday.

Un duo partagé lors d’un concert à Bercy avait particulièrement marqué l’artiste sensible, qui n’en garde que de très bons souvenirs. Ce fut un instant d’échange merveilleux et magique pour Laurent Voulzy, dont le souvenir est resté intact. D’autant plus que Johnny Hallyday avait su trouver les mots justes, lors d’un moment d’égarement.

« Je me suis pris un coup de stress et il a été super, il n’a pas chanté fort, il savait bien que je ne faisais pas de concours de décibel […] Il a chanté avec moi, pas contre moi, c’est un super joli souvenir qui m’émeut encore rien que d’en parler. J’aimais beaucoup Johnny. À chaque fois que je l’ai croisé, je l’ai trouvé très touchant, j’ai toujours eu une tendresse pour Johnny […] Je le trouvais triste, un peu, je trouve qu’il avait une tristesse au fond de lui. », a confié Laurent Voulzy.

Avant de poursuivre : « Il avait un charisme incroyable. Il avait un truc particulier. On voyait arriver les autres chanteurs, bon… Johnny ce n’était pas pareil, il y avait un truc particulier, un magnétisme. Quand il arrivait, tout le monde le regardait. Il ne faisait pas l’effet de tous, il faisait un autre effet, il y avait quelque chose de particulier chez Johnny et en même temps je trouve, une espèce de tristesse qui le rendait très touchant. J’aimais beaucoup Johnny, je le dis ! ».

2

Laisser un commentaire