Le prince Harry et Meghan Markle, la fin de l’idylle, séparation sous haute tension

0
493

Le prince Harry et son épouse auraient trouvé une nouvelle stratégie pour obtenir plus de rentrées financières au Montecito. Et cela a à voir avec leur image de marque. 

Les Sussex envisageraient de mettre un terme à leur mariage, dans peu de temps. Cette rupture aurait pour objectif de leur permettre de conclure de manière indépendante plus d’accords, résultant en des intérêts individuels plus élevés. « Il semble que d’ici 2022, le prince Harry et Meghan Markle pourraient se diriger vers une séparation », a révélé sur Youtube une vidéo. 

« Et en voici la raison : Ces gens qui leur versent beaucoup d’argent, des milliers de livres, chaque mois pour des contrats ont dit en gros écoutez, cela fonctionnerait mieux si vous étiez indépendants les uns des autres », poursuit l’enregistrement. Mais les parents d’Archie et Lilibet sont-ils capable d’aller aussi loin pour renflouer leurs comptes en banque? 

Au mois de septembre dernier, le prince Harry et Meghan Markle ont fait la couverture du Time et se classaient parmis les 100 personnes les plus influentes du monde. Ils ont obtenu ensemble des contrats avec Netflix, ainsi que Spotify, et tous leurs projets passent par leur fondation basée aux Etats-Unis et baptisée Archewell.

Et bien qu’ils soient mariés, le duc et la duchesse de Sussex ont également chacun de leur côté des projets propres. C’est le cas notamment de la série Netflix sur les Invictus Games que prépare le prince Harry. De son côté, Meghan Markle travaille avec la même plateforme sur une série féministe, et fait du lobbying auprès des sénateurs en faveur d’une loi sur le congé parental. 

La maman d’Archie et Lilibet vient en outre de gagner son procès en appel contre le Mail on Sunday. Alors qu’elle savoure sa victoire, ce verdict pourrait donner lieu à une révisitation de l’industrie des tabloïds, dont les parutions affectent de manière importante la perception des personnes sur divers sujets. 

Mail on Sunday en est à sa deuxième condamnation pour avoir diffusé une lettre de l’épouse du prince Harry qui était adressée à son père, et datait de 2018. Une décision qui n’a sans doute pas plu à Piers Morgan, en guerre contre Meghan Markle. Tout compte fait, la rumeur sur la séparation des Sussex suscite déjà des interrogations auprès de leurs fans.

Laisser un commentaire