Le prince Harry frappe très fort ! Son combat est loin d’être terminé …

0
6

Le prince Harry a de nouveau expliqué comment la mort de sa mère, la princesse Diana, avait affecté sa santé mentale, sa décision de quitter la famille royale et sa relation tendue avec son père, le prince Charles, dans une série d’entretiens révélateurs.

Dans le documentaire The Me You Can’t See , le duc de Sussex a parlé franchement avec son amie Oprah Winfrey de sa décision de suivre une thérapie dans le but d’aider à briser la stigmatisation entourant la santé mentale. « Prendre cette décision de recevoir de l’aide n’est pas un signe de faiblesse », a déclaré Harry, responsable de l’impact de l’organisation de santé mentale Better Up.

« Dans le monde d’aujourd’hui, plus que jamais, c’est un signe de force. Apparaissant sur le podcast Armchair Expert avec Dax Shepard quelques jours plus tôt, Harry a de nouveau jeté de l’ombre sur la famille royale, décrivant la vie royale comme « un mélange entre The Truman Show et être dans un zoo ».

Il a également semblé blâmer son père pour une grande partie de son malheur, ajoutant qu’il allait « briser le cycle » pour ses propres enfants. Autant vous dire que ses nouvelles confidences n’ont pas du tout plus aux membres de la famille royale, qui ne digèrent pas cet affront.

« Je ne pense pas que nous devrions pointer du doigt ou blâmer qui que ce soit, mais certainement en ce qui concerne la parentalité, si j’ai connu une forme de douleur ou de souffrance à cause de la douleur ou de la souffrance que mon père ou mes parents ont peut-être endurées , je vais m’assurer de briser ce cycle pour ne pas le transmettre », a révélé Harry.

Avant de poursuivre : « Ce sont beaucoup de douleurs et de souffrances génétiques qui se transmettent de toute façon, donc nous, les parents, devrions faire tout notre possible pour essayer de dire:« Vous savez quoi ? Cela m’est arrivé, je vais faire en sorte que cela ne t’arrive pas ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici