Les dirigeants d’une maison de retraite contraignent un couple de personnes âgées à se séparer

0
571

De nos jours, les divorces touchent un couple sur 2. En règle générale, les personnes se marient dans la but de s’aimer dans les bon et les mauvais moment. En réalité, cela correspond à la théorie car dans la pratique beaucoup de couples se séparent au premier obstacle rencontré … Toutefois, il existe des couples dont l’amour est tellement fort qu’ils peuvent tout surmonter ensemble. C’est exactement le cas de ce vieux couple dont l’histoire a été relayée par nos confrères d’INDEPENDANT, Hélas, les vieux tourtereaux ont été forcés de se séparer à la fin de leur vie suite à la présence de la maladie.

Un couple de personnes âgées est forcé de se séparer par leur maison de retraite après 69 ans de vie commune

Audrey et Herbert Goudine, tous deux âgés respectivement de 89 et 91 ans et ils se sont unis il y a presque 70 ans. Ils ont eu un véritable coup de foudre l’un envers l’autre dès le premier regard.

Mais un jour tout a basculé

Herbert était atteint de démence et son état de santé s’est aggravé au fur et à mesure. que la vie continuait. Les responsables de la maison de retraite ont pris la décision de le transférer au sein d’un centre plus spécialisé dans le cas de sa déficience cognitive. Il était classé comme un patient de niveau 3, qui avait besoin de davantage de soins et d’attentions.

Un couple de personnes âgées est forcé de se séparer par leur maison de retraite après 69 ans de vie commune

Cette séparation a eu lieu, Hélas, à Noël, fête durant laquelle l’ensemble de la famille devait se réunir pour passer d’agréables moments ensemble. Le couple bouleversé n’acceptait pas d’être séparé à la suite de 69 ans de vie commune.

Un couple de personnes âgées est forcé de se séparer par leur maison de retraite après 69 ans de vie commune

Bouleversée par la situation, Diane, leur aînée était sous le choc face à l’indifférence des dirigeants de la maison de retraite, qui ne se souciaient en aucun cas de la séparation de ses parents. Cette dernière a fait une requête pour garder son père au sein de la maison de retraite jusqu’à Noël, mais ce fur un refus catégorique de la part de la hiérarchie de la maison de retraite.

Ils ont d’ailleurs déclaré : « A ce stade, je dois suivre les règles et les réglementations établies par le gouvernement » et « Il est illégal pour moi de ne pas suivre ces règles ». Mais selon Diane, les règles peuvent être suivies avec un minimum de sensibilité en qualifiant cette décision de cruelle.

Toutefois, tout a fini par s’arranger pour les vieux tourtereaux. car leur fille a fait son maximum pour les réunir au sein du même établissement de soins.

Laisser un commentaire