L’ex gouvernante de Johnny Hallyday livre un lourd secret sur le médecin de la star

0
3304

Fati, l’ancienne gouvernante de Johnny Hallyday, a accordé ce 13 juillet 2022 un entretien à Paris Match au cours duquel elle est revenue sur les derniers moments du chanteur. 

Cela fera bientôt cinq ans que le rockeur a disparu, et pourtant, il demeure présent sur presque toutes les lèvres. Notamment ces dernières semaines en raison de la nouvelle qu’a partagé sur Instagram sa veuve, Laeticia Hallyday, le 15 juin dernier, date de son anniversaire où il aurait soufflé une bougie de plus.

La maman de Jade et Joy a annoncé l’arrivée d’une exposition mobile sur la carrière de l’interprète de Allumez le feu. L’occasion pour ses fans, ses proches, mais aussi le personnel qui l’a servi, pour certains, durant plusieurs années, de plonger de nouveau dans sa vie et se remémorer la personne qu’il était. 

Parmi cette dernière catégorie de personnes se trouve Fati, l’ancienne gouvernante du rockeur. Elle a accepté de se souvenir des derniers instants de la vie de Johnny Hallyday qu’elle présente comme un « gentleman », au cours de l’entretien qu’elle a accordé au magazine Paris Match ce mercredi 13 juillet 2022.  

Fati a relaté dans les détails les dernières heures du taulier ce 5 décembre 2017. La veille, Karl le chauffeur s’était rendu à l’hôpital pour chercher un médecin afin qu’une sonde soit posée à la légende de la musique qui avait cessé de s’alimenter. « Le docteur a dit qu’après tout irait bien. Il a menti ce jour-là », a-t-elle déclaré, encore chamboulée.

Elle est bien placée pour le dire puisque le lendemain, le taulier décédait d’un cancer de poumon. Il avait 74 ans et comptabilisait 57 ans de carrière.  « Johnny est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus », avait alors écrit Laeticia Hallyday à l’Agence France Presse. 

« Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant », concluait la maman de Jade et Joy dans son message transmis le 6  décembre à 2h34 du matin. La France apprendra la nouvelle à son reveil. 

Laisser un commentaire