Lily-Rose Depp  met fin à sa séparation avec Yassine S, une nouvelle sans précédent !

0
142

On la croyait séparée de son beau rappeur, il n’en serait rien. Elle le confirme sur son compte Instagram. 

Malgré la distance qui les sépare, leur couple se porterait bien. Lily-Rose Depp a partagé dans sa story la nouvelle de la diffusion sur Youtube du nouveau clip de Yassine Stein, avec qui elle est en couple depuis quelques mois. Le jeune rappeur a tourné cette vidéo au Maroc où il serait très occupé. 

Et ce serait aussi le cas pour la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp qui se trouve actuellement à Los Angeles pour le tournage de la série The Idol, proposée sur HBO par The Weeknd qui y tient aussi un rôle. Sam Levinson, réalisateur ayant travaillé sur Euphoria, sera à la production avec l’associé de The Weeknd, Reza Fahim. 

On retrouve également au casting le chanteur australien Troye Sivan, aperçu récemment sur les réseaux sociaux avec Lily-Rose Depp, ainsi que le leader du groupe TV On The Radio, Tunde Adebimpe. Si aucune date de sortie n’a été annoncée pour l’instant, l’équipe espère être prête avant la fin de l’année. 

Si sa relation avec son amoureux semble bien se porter, on croyait Lily-Rose Depp fâchée avec son père, Johnny Depp. Les problèmes judiciaires de l’acteur américain avec son ex-femme Amber Heard n’ont pas manqué d’éclabousser la mère de ses enfants, la chanteuse Vanessa Paradis avec qui il a été en couple quatorze ans. 

Pourtant présente sur les réseaux sociaux, Lily-Rose Depp n’a pas liké la photo postée par son père sur son compte Instagram. Le héros de Pirates des Caraïbes partageait avec sa communauté virtuelle un moment de son escapade au large de Stockholm. « Une petite accalmie à Stockholm… entre les shows », a-t-il confié.

Johnny Depp arrive cet été en France dans le cadre de sa tournée, mais aussi pour le tournage du film de Maïwenn, La Favorite, qui relate la vie de Jeanne du Barry. Le papa de Lily-Rose et Jack Depp endosse le rôle de Louis XV. On retrouve également au casting Louis Garrel, Pierre Richard et Noémie Lvovsky. 

Laisser un commentaire