Line Renaud confrontée à l’infidélité, lourd secret de famille dévoilé au grand jour

0
124

Line Renaud a révélé dans les colonnes de Point de vue un secret de famille à l’origine de la rupture de ses parents.

Ce secret a changé sa vie à l’âge de 12 ans et a certainement impacté le reste de sa vie, lui insufflant la force de caractère qu’on lui connaît. Lors de l’interview qu’elle a accordé au magazine Point de vue, Line Renaud est revenue sur son enfance pas des plus roses, et particulièrement sur son père pas violent, mais « ombrageux ».

«Ma propre enfance a été marquée par la crainte que m’inspirait mon père, surtout le vendrediC’était le jour où il jouait dans l’orchestre local, il revenait tard et il était saoul. Il n’était pas méchant avec nous, mais il était ombrageux », a-t-elle relaté. Lorsque son père part à la guerre, Line Renaud reste avec trois femmes, sa mère, sa grand-mère et son arrière-grand-mère, qui se chargeront de son éducation.

Mais cette vie est chamboulée alors qu’elle a douze ans. Elle apprend une nouvelle qu’elle n’aurait jamais imaginée. « Mon père avait une double vie, le petit garçon avec lequel je jouais, dans le village, était mon demi-frère… Je n’oublierai jamais les cris de ma mère quand on le lui a appris, je rentrais de l’école », confie-t-elle au magazine.

«Ma mère a demandé le divorce. Elle n’a pas cédé à la pression sociale. C’était une femme extrêmement forte», poursuit Line Renaud qui à 92 ans reste présente sur les plateaux de tournages. Pourtant, la santé de la co-fondatrice et vice-présidente de l’association Sidaction préoccupe depuis plus d’un an ses fans et surtout ses proches.

En avril 2019, Line Renaud a été victime d’un AVC qu’elle a dans un premier temps caché. « Ça m’est arrivé à 7h30 du matin, je ne savais pas ce qui m’arrivaitJe ne savais pas que je faisais un AVC mais j’ai tout de suite compris que quelque chose de grave m’arrivait », révélait-elle alors au micro d’Europe 1. « J’ai eu peur qu’avec l’étiquette AVC collée sur le front, on ne me confie plus de rôles », avoue-t-elle dans son livre En toute confidence, paru en 2020 aux éditions Denoël

Une crainte qui ne s’est pas confirmée puisqu’elle demeure sollicitée par les réalisateurs. Durant sa convalescence, la chanteuse, qui n’a jamais eu d’enfant, à pu compter sur plusieurs proches, dont Dany Boon qu’elle appelle «le garçon de la famille », mais également Muriel Robin et Claude Chirac au sujet desquelles elle évoque «un lien familial très fort ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici