Loretta Denaro choquée, analyses toxicologiques, une vérité très douloureuse sur Christophe Dominici !

0
1227

Il y a quelques jours de cela, le monde du rugby français était en deuil après l’annonce dans la journée de la mort de l’un de ses plus grands représentants Christophe Dominici retrouvé mort dans le parc de Saint-Cloud. 

Dès lors, de nombreux hommages ont eu lieu aux quatre coins de la France, des milliers de personnes exprimant ainsi leur tristesse de voir partir cette légende du rugby français qui avait bercé leur cœur durant tant d’années. 

Mais rapidement la raison de cette mort s’est posée dans la tête des gens. En effet, Christophe Dominici n’était pas vieux du tout puisqu’il n’était âgé que de 48 ans et semblait encore avoir la vie devant lui. 

Très vite les premières rumeurs sont apparues sur la toile indiquant que le joueur serait grimpé en haut d’une caserne désaffectée du parc pour s’y jeter, privilégiant ainsi la thèse du suicide plus que de l’accident. 

Une thèse à laquelle sa femme a apporté de grosses contradictions quelques jours après indiquant que rien dans le comportement de son mari ne semblait justifier qu’il avait l’intention de se suicider. 

Une grosse révélation 

Dès lors, une autopsie a eu lieu dans les jours qui ont suivi afin de mettre à jour ce qui s’est réellement passé. Notamment, les médecins ont recherché des traces de drogues ou bien d’alcool pour expliquer ce geste. 

Toutefois, ces analyses sont récemment revenues et elles sont négatives ce qui réfute cette hypothèse. Seules des traces de médicaments dans des doses minimes ont été retrouvées et n’expliquent rien. 

Mais le journal L’équipe avançait une nouvelle thèse il y a quelques jours de cela en déclarant que l’ancien joueur du XV de France aurait eu des bouffés délirants quelques jours avant sa mort. 

Lors de celles-ci il aurait ainsi été persuadé d’être poursuivi par des policiers et des gendarmes qui le traquaient. Alors en a-t-il eu une autre ce jour-là et serait-ce la raison de sa mort ? 

Laisser un commentaire