Loretta Denaro, refuse le suicide de Christophe Dominici, leurs ultimes échanges …

0
739

L’épouse de Christophe Dominici soutient la thèse d’un accident quant à la disparition de son mari. Elle s’est confiée dans les colonnes de Paris Match.

Retrouvé mort au pied d’un bâtiment désaffecté du parc de Saint-Cloud le 24 novembre dernier, sa chute serait un accident selon Loretta Denaro, son épouse. En attendant les conclusions de l’autopsie, elle réfute la thèse du suicide. Selon elle, le père de ses filles n’aurait montré ce jour là aucun signe qui aurait pu laisser croire qu’il songeait à commettre le pire.

« Quand il est parti ce matin-là, il n’a fait aucun geste étrange, ne m’a lancé aucun regard particulier, il n’a pas plus embrassé ses filles que d’habitude. Je ne comprends pas, je ne comprends pas. Il voulait protéger tout le monde (…) Je veux que les gens sachent quel homme formidable il était. Pour moi, maintenant, il est partout, il est dans l’air que je respire », a-t-elle indiqué.

La maman des deux fillettes a également rappelé les bons moments qu’elle a  passé avec l’ancien champion. « Je l’ai rencontré en 2007, il m’a remarqué dans le métro, il m’a suivi, tout timide, il m’a immédiatement captivé par sa folie, sa folie si romantique. Mais j’ai aussi été séduite par son enthousiasme », a-t-elle confié.

«Après notre rencontre, lors du match contre l’Italie, il m’a dédié son essai. J’étais sous le charme», relate-t-elle encore au sujet de leur histoire d’amour naissance qui a abouti à la naissance de deux merveilleuses petites filles, Kiara et Mya. Loretta Denaro peint même l’ancien rugbyman comme un homme «enthousiaste, malicieux et généreux », et un véritable papa poule.

« A la maison, c’était un papa à l’écoute, il expliquait les choses très calmement à nos fillesIl aimait aussi jouer à la bagarre avec elles. Il ne cuisinait pas mais, récemment, pour nous surprendre, il nous a faits des spaghettis aux palourdes. Cuisiner des spaghettis à une Italienne ! Quelle idée ! Mais il aimait les défis. Il avait oublié de laver les palourdes, alors on a mangé des pâtes sableuses et très croquantes. On a beaucoup ri ! »

Ce 2 décembre avait lieu la cérémonie religieuse d’hommage à Christophe Dominici. Sa fille aînée a livré un discours émouvant, laissant entendre qu’elle pleurait la perte de son «papa d’amour » dont elle avait «encore besoin ». Ses amis rugbymen et anciens coéquipiers, ainsi que l’ancien sélectionneur du XV de France, Bernard Laporte, étaient tous présents. Les obsèques de l’ancien champion se dérouleront dans le Var à Hyères ce vendredi 4 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici