Loretta Derano, funérailles de Christophe Dominici – Le choix irrévocable de la famille

0
889

Alors qu’elle livre le programme des obsèques du rugbyman, sa famille s’est également exprimée sur les circonstances entourant son décès.

Les proches du sportif ne se sont pas fait entendre depuis la découverte du corps de Christophe Dominici  le 24 novembre dernier dans le parc de Saint-Cloud  dans le Hauts-de-Seine. Le parquet de son côté a ouvert une enquête pour «recherche des causes de la mort», même si pour l’heure la thèse du suicide est privilégiée. Ce que réfute la famille de l’ancien rugbyman.

C’est d’ailleurs la première fois qu’elle sort de son silence depuis le drame. Dans un communiqué livré le 27 novembre, elle a dit regretter le fait que « certaines affirmations aux termes desquelles Christophe aurait mis sciemment fin à ses jours ont été relayées dans les médias ; affirmations dont la famille entend se préserver ».

« Cette thèse – particulièrement aisée – n’est pas avérée, et ne peut, en l’état, être accréditée. La famille prie donc ceux qui seraient amenés à commenter les circonstances de son décès de bien vouloir respecter sa mémoire et notre espérance », poursuit le communiqué. L’autre thèse émise pourrait être une perte d’équilibre du rugbyman.

Selon Le Parisien, des analyses toxicologiques devraient être réalisées pour savoir si Christophe Dominici aurait pu glisser sous l’effet de substances toxiques. Il «  était une idole […], pour d’autres un ami exceptionnel, disponible, affable et pétillant » et il « incarnait notamment le courage et l’abnégation. Rien ne l’arrêtait. Il se sacrifiait comme il le faisait jadis pour les membres de son équipe. Pour tous, il se distinguait par sa grande sensibilité qui le rendait si attachant », ont notamment rappelé les membres de sa famille.

Après une messe, Christophe Dominici sera enterré le 4 décembre dans le caveau familial au cimetière de la Ritorte à Hyères, aux côtés de sa sœur aînée disparue dans un accident de la circulation, dont il ne s’était jamais remis. En raison de la crise sanitaire et des nombreuses restrictions, peu de personnes pourront y prendre part.

Une cérémonie d’adieu sera également organisée le 2 décembre à Boulogne Billancourt. « La famille ne recevra pas de condoléances et remercie infiniment l’ensemble de très nombreuses personnes pour leurs témoignages et leurs signes d’affection», ont-ils précisé. Christophe Dominici a laissé derrière lui sa femme Loretta et leurs filles Chiara et Mia. Il laisse aussi une famille dans le monde sportif, notamment du rugby.

Laisser un commentaire