Lorie Pester mère comblée : elle publie une photo trop chou de sa fille Nina

0
12

Lorie Pester a partagé ce 8 juillet dans sa story Instagram une photo de sa fille qui soufflera bientôt sa première bougie.

Maman pour la première fois en septembre 2020, Lorie Pester confiait dans les colonnes de Télé Star qu’il s’agissait là de «la dernière chose qu’il me manquait ». Victime de l’endométriose depuis plusieurs années, avoir un enfant a été pour elle, comme pour toutes celles qui souffrent de cette pathologie et qui sont parvenues à enfanter, le parcours du combattant.

Selon les chiffres livrés par EndoFrance, aujourd’hui la maladie touche près d’une femme sur dix et cause d’atroces douleurs durant les règles, les rapports sexuels, entraînant souvent des difficultés à concevoir. « Pour moi, le tout premier symptôme a été les douleurs de règles », avait confié la chanteuse sur son compte Instagram.

« De plus en plus fortes chaque mois, de plus en plus insupportables, jusqu’au jour où ça devient invivable. Je devais organiser mon planning pour pouvoir rester chez moi pendant les périodes de crises. Avaler des antidouleurs avec ma fidèle amie la bouillotte collée sur le ventre ; à rester là, dans mon lit toute la journée, sans avoir la force de me lever », décrivait-elle.

Depuis, la chance a tourné de son côté. En légende du cliché qu’elle a posté ce 8 juillet, la chanteuse de 39 ans a écrit : « Câlins, lavande, vigne, tendresse, amour… Un moment de pur bonheur». Et concernant l’évolution de la maladie, l’interprète de Près de moi affirmait aller mieux. « Ça n’a pas été aussi facile et aussi rapide, puisqu’il n’y a pas de traitement pour guérir de cette maladie mais pour arrêter la propagation », disait-elle.

« Aujourd’hui ça va mieux. J’ai un traitement qui a stoppé mes cycles, les douleurs sont moins fortes mais toujours présentes, et j’ai donc encore mes antidouleurs toujours près de moi, et mon inséparable bouillotte ! », explique  Lorie Pester. Après avoir vécu différentes histoires d’amour avec des célébrités qui n’ont pas duré au-delà de trois ans, elle se fait plus discrète sur sa vie privée.

Après sa dernière déception amoureuse, Lorie Pester a choisi de garder sa vie sentimentale loin des projecteurs. Depuis quatre ans, elle partage sa vie avec celui qui est devenu le père de son premier enfant. Même si elle n’a jamais révélé son identité, il est arrivé plus d’une fois qu’elle se confie à son sujet. «Je vais essayer de garder un jardin secret. Et je pense que construire un couple d’artistes est encore plus compliqué», avait-elle partagé sur le plateau de Je t’aime, etc.

Laisser un commentaire