Marc Lavoine au fond du trou, violent clash avec Barbara Schulz

0
202

Ce jeudi, TF1 a diffusé deux épisodes inédits de la série I3P où sont à l’affiche Barbara Schulz et Marc Lavoine. Mais la prestation de ce dernier ne convainc pas.

3,8 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous sur TF1 pour le premier épisode de I3P. Ils étaient moins nombreux à suivre le deuxième épisode, 2,9 millions, rapporte TéléLoisirs. Certains fans du chanteur n’ont pas été convaincu par sa prestation. Sur Twitter, ils n’ont pas mâché leurs mots. Lire aussi : Marc Lavoine souffre terriblement : ce plus grand remord qui l’empêche d’avancer

« Elle est vraiment pas terrible cette série Barbara et Marc Lavoine non pas vraiment d’alchimie, n’est pas Raphaël Balthazar et Hélène Bach qui veut hein ! Et puis le jeu des acteurs laisse à désirer », « I3P c’est pas mal mais Marc Lavoine devrait se calmer un peu avec toutes ses mimiques. Un peu ça va mais là c’est trop », lit-on. 

« Cette série sur TF1… Le scénario est signé Jean-Luc Reichmann ou quoi ? Les acteurs ont été coachés sur YouTube ? Marc Lavoine a l’air bien déchiré aussi », reproche une internaute au chanteur et comédien. Mais si ce dernier a l’air déchiré, c’est sans doute pour les besoins de son rôle, celui d’un pdychiatre genre « bordeline ». Voir aussi : Marc Lavoine, tourne la page de The Voice – sa vie privée brisée

« On dirait que Marc Lavoine a ouvert une cocotte minute en marche pour avoir cette coupe de cheveux », estime un autre qui s’est attardé sur l’apparence physique de l’acteur. Dans le cadre de la promotion de la série, Marc Lavoine s’est exprimé sur son rôle lors d’une interview qu’il a accordé à TF1 info.

« Le personnage a quelque chose de grave, c’est vrai, mais il conserve une humanité grâce à son humour et à sa candeur », affirme Marc Lavoine, avant d’expliquer: « Moi, j’ai travaillé 20 ans avec des autistes. Quand j’étais jeune, je vivais aussi près d’un hôpital et je prenais souvent le bus avec eux. Voir aussi : Marc Lavoine « snobé » au Cap Ferret par Sarah Poniatowski, le motif

« Je me suis beaucoup rapproché d’eux, car enfant, j’étais un peu compliqué. J’avais un corps très encombrant, je n’aimais pas parler, je n’appréciais pas le monde des adultes », a ajouté le chanteur et comédien qui est aussi revenu au cours de cette interview sur ce mal dont il souffre depuis enfant: la lypémanie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici