Marie-Lacarrau, la fin est proche, elle prend un tournant dans sa vie !

0
192

Dans l’entretien qu’elle a accordé récemment au Parisien, Marie-Sophie Lacarrau a déclaré avoir pris une importante décision en lien avec sa vie personnelle.

La journaliste a attiré tous les regards sur elle à l’annonce de son arrivée à la tête du JT de 13H de TF1 pour remplacer Jean-Pierre Pernaut qui avait annoncé, des semaines plus tôt, son retrait du journal télévisé. Marie-Sophie Lacarrau, alors en poste à France 2 où elle présentait le 13H également s’est retrouvée face à une situation inédite pour elle qui, jusque là, n’était que très peu connue du public. 

Et les couacs non pas manqué. Suite à un bug technique, elle n’a pas pu prendre part à son édition quelques jours seulement après avoir pris son nouveau poste. Mais la journaliste a démontré qu’elle était une professionnelle et a imposé sa griffe sans dénaturer l’ADN du journal. «Très vite, j’ai précisé que je ne voulais pas tout dynamiter dans le JT, plutôt y apporter ce que je suis», a-t-elle expliqué dans les colonnes du Parisien paru le dimanche 27 juin dernier.

Cependant prendre la tête d’un journal qui détient déjà des taux d’audiences élevés n’est pas ce qu’il y a de plus simple. Aussi il y a eu un prix à payer.  Et Marie-Sophie Lacarrau a donc payé le prix de sa notoriété grandissante. Par conséquent, la journaliste a pris la décision radicale de ne plus évoquer ses enfants auprès des médias.

« Je n’en parlerai pas davantage. Dans certaines interviews, il m’est arrivé d’évoquer mes enfants sans en dire énormément et je n’en peux plus de voir mes propos déformés et sortis de leur contexte », explique, agacée, la maman de Malo et Tim. « Récemment, j’ai lu que j’avais sacrifié mes enfants pour en arriver où je suis ! C’est faux et horrible, ils sont toujours passés avant tout. Donc c’est terminé, je n’en parlerai plus», précise-t-elle ensuite. 

Marie-Sophie Lacarrau présentait le JT de 13h sur France 2 depuis 2016 lorsqu’elle a rejoint la première chaîne. Elle était également en charge des éditions spéciales et gérait depuis 2018 les émissions événementielles de France 2 aux côtés de Stéphane Bern ou Michel Drucker. Des compétentes sur lesquelles le groupe TF1 s’était basé.

« Son expérience à la tête de l’édition d’un journal télé, d’éditions spéciales d’information et de grandes émissions de prime time, associée à une solide connaissance du terrain et des régions (…) Des atouts très forts pour porter haut les couleurs du ’13 Heures’ », avait affirmé dans un communiqué Thierry Thuillier, directeur général adjoint en charge de l’information à TF1. 

Laisser un commentaire