Marion Cotillard, abusée, elle livre une vérité effroyable !

0
21

Une enquête a révélé que 94% des femmes employées dans l’industrie cinématographique américaine ont été victimes de harcèlement sexuel ou d’agressions sexuelles. L’enquête a réuni près de 850 répondants dans de nombreuses branches de l’industrie cinématographique, y compris des réalisateurs, des acteurs et des monteurs, et la grande majorité a déclaré une certaine forme d’inconduite sexuelle.

Cela allait de « commentaires, blagues ou gestes sexuels importuns » (87 %), « être touché de manière sexuelle » (69 %) et « être montré des images sexuelles sans consentement » (39 %). En outre, 21 % ont déclaré avoir été « obligés de commettre un acte sexuel » et 10 % avoir reçu « l’ordre inopiné de se présenter nus pour des auditions ».

Récemment, c’est la célèbre actrice Marion Cotillard qui a brise lé silence sur les abus dans le monde du cinéma. Invitée dans l’émission de Léa Salamé, sur France Inter, la célèbre comédienne qui rencontre un succès sans précédent aux Etats Unis n’a pas ma^ché ses mots envers Jean- Claude Brisseau.

Rappelons que le réalisateur, Jean-Claude Brisseau a été condamné récemment par des faits d’harcèlement se-xuel envers deux actrices. « C’est une vraie révolution, c’est les prémices d’une révolution dans le cinéma, dans tous les milieux », a indiqué la compagne de Guillaume Canet.

Avant de poursuivre : « À chaque fois que j’ai travaillé avec lui, ça ne s’est pas hyper bien passé, même si c’est un homme que je respectais. Il avait un certain pouvoir et un certain mépris de certains réalisateurs. […] Moi, j’ai travaillé avec lui sur des films où il a été très vite en désaccord avec les metteurs en scène et ça a été très douloureux. »

La ravissante brune a évoqué ses nombreuses collaborations avec Harvey Weinstein. « Je pense qu’il y a très peu d’actrices et même très peu de femmes qui n’ont pas subi une agression ou une quelconque violence de la part de l’homme. Mais à un certain degré je n’ai pas su dire non, parce que ça a souvent été sous couvert d’essais, de casting, donc dans un contexte de travail. On m’a demandé de faire des choses… J’étais dans cette croyance qu’une actrice, c’est quelqu’un qui s’abandonne et qui est dans le don de soi, notamment avec Jean-Claude Brisseau. », a-t-elle confié.

Laisser un commentaire