Marlène Schiappa, dézingue violemment Jean-Marie Bigard, qu’elle traite « d’alcoolique » !

0
190

Menaces et insultes envers Agnès Buzyn et Olivier Véran, l’ex-et l’actuel ministres de la Santé, comparaison entre le laissez-passer sanitaire et le port de l’étoile jaune pendant la Seconde Guerre mondiale, … Les propos tenus par Jean-Marie Bigard lors d’un anti -le rassemblement contre le vaccin dimanche dernier à Paris, puis reconduit sur le plateau de l’émission «Touche pas à mon poste» sur C8 lundi, a fait réagir la classe politique.

 » C’est une honte nationale. Il faut absolument mettre un signe distinctif comme on a fait avec les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est pas plus pratique de nous mettre un signe pour dire ‘Je ne suis pas vacciné ! « , a-t-il annoncé. Avant de poursuivre : « Je vais guérir tout seul avec mes anticorps, j’ai pas besoin qu’on m’injecte une m*rde qui ne va m’apporter que des emmerdements ! « .

Le mari de Lola Marois en a rajouté un couche, lors de son passage récent dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8, « Touche pas à mon poste ». « On a quand même le ministre de la Santé qui nous dit que les personnes qui ne seront pas vaccinées seront défavorisées. C’est la dictature en marche », a poursuivi le célèbre humoriste, qui s’est mis à dos une grande partie des chroniqueurs de Cyril Hanouna.

Ce mercredi matin sur Franceinfo, Marlène Schiappa a ainsi dénoncé l’attitude de «quelqu’un qui n’est pas dans un état normal et qui prononce des propos absolument honteux et scandaleux». Les déclarations du célèbre humoriste «montrent les ravages de l’alcoolisme», a de nouveau statué le ministre en charge de la Citoyenneté.

«Ce qui m’étonne, c’est que ce personnage se voit offrir un forum et être invité à des rassemblements pour s’exprimer ainsi», a déclaré Marlène Schiappa, qui a déclaré que «des propos condamnables, des menaces de mort, des insultes publiques, des insultes publiques dues au sexe» pourrait faire l’objet d’une plainte. Est-ce que son collègue Olivier Véran et l’ancienne ministre Agnès Buzyn le feront ? Pour le moment les principaux intéressés n’ont toujours pas réagi aux propos du mari de Lola Marois.

«Si le gouvernement doit s’exprimer à chaque fois que Jean-Marie Bigard boit trop et profère des insultes et des menaces», a pourtant soupiré la ministre. Et pourtant, lundi, c’est Eric Dupond-Moretti qui s’est indigné de ses déclarations lors de son passage dans l’émission «Quotidien», sur TMC. «Comparez la situation qui est la nôtre avec la collaboration… Comment dire ces folies ? Comment, quand vous êtes un humoriste qui ne fait plus rire personne, pouvez-vous utiliser votre notoriété pour dire de telles conneries ? Excusez-moi, mais c’est épouvantable », a lâché le garde des sceaux auprès de Yann Barthès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici