Mathilda May, calvaire à Bali, face à une maladie terrible

0
276

En vacances d’été en famille à Bali, Mathilda May s’est retrouvée à l’hôpital après avoir contracté la dengue. 

« La chance d’être française… », écrit l’actrice depuis son lit d’hôpital à Bali, en légende de cette photo sur laquelle on découvre sa main avec un cathéter. Elle a été « terrassée par le virus de la dengue », une maladie tropicale transmise par les moustiques. Elle se caractérise par une forte fièvre, des rougeurs, ainsi que des douleurs articulaires et musculaires. 

Les cas les plus graves peuvent entrainer des hémorragies, voire la mort, mais d’après un site spécialisé, « il n’y a pas de transmission directe de personne à personne ». L’actrice évoque « des jours difficiles, immobilisée sans pouvoir boire ni manger (et autres symptômes pas très fun) ». Pourtant, Mathilda May ne s’attarde pas sur sa convalescence.

A travers sa publication Instagram ce 12 juillet, elle témoigne surtout de sa reconnaissance envers le « système hospitalier français ». « Il est clair que là où je suis, sans mutuelle, je n’aurais pas eu accès à cet hôpital hors de prix (imaginez avec les salaires locaux…) », commence-t-elle par faire remarquer. 

« C’est donc le grand luxe ici de pouvoir être soigné à l’hôpital, comme dans beaucoup d’autres pays, hélas », poursuit Mathilda May avant de se souvenir du « système de santé français ». Ce dernier « agonise alors qu’il est l’une des plus belles constructions dont la France a toujours pu s’enorgueillir », affirme l’actrice. 

Elle évoque alors l’importance de la crise que traverse le secteur et invite à « préserver à tout prix cette valeur humaine essentielle et exemplaire », qu’est « l’accès aux soins pour tous ». « Défendons les hôpitaux qui hurlent et crèvent de ne pas être entendus », déclare l’actrice qui rappelle le but de la lutte que mènent le personnel médical. 

« En se battant comme ils le font depuis toujours, les soignants protègent non seulement un système mais ils nous protègent nous, les patients, et tous les patients sans distinctions », a terminé l’actrice, souhaitant que « nos hôpitaux se relèvent ». Mathilda May devrait être de retour dans quelques jours sur le sol français pour la suite de ses soins. 

Laisser un commentaire