Meghan Markle et Harry choqués par l’attitude de William, ce coup bas à l’encontre d’Archie …

0
456

Meghan Markle et le prince Harry auraient des réticences à ce que le prince William accède au trône à la place de son père.


Le prince Charles lui-même aurait émis quelques hésitations. « Charles a souligné que William et Kate – et contrairement à Camilla, Kate a toujours été adorée par le public et pourrait être une reine plus efficace », a indiqué un proche de la famille royale au Magazine Woman’s Day. La publication révèle dans sa dernière parution que le fils de la reine Elizabeth II pourrait renoncer au trône. 


« Il a également fait valoir que dans une perspective d’économie, n’est-il pas préférable de ne payer qu’un seul couronnement au lieu de deux en l’espace de quelques années? », souligne le magazine. Une prise de position qui cependant n’enchanterait pas la reine Elizabeth qui se trouve affaiblie par des problèmes de santé.


« Il est difficile pour elle de ne pas être exaspérée par les doutes de Charles, mais c’est aussi son devoir d’assurer une passation de pouvoir apaisée lorsqu’elle doit quitter cette terre », explique ce proche. Le prince Harry et Meghan Markle ne supporteraient cependant pas l’idée d’une accession rapide au trône  du mari de Kate Middleton. 


Cette éventualité serait pour eux comme un châtiment. D’autant plus que dans un tel cas, leur progéniture ne pourrait hériter du statut du prince, dont il devront faire la demande lorsqu’ils auront atteint l’âge de 18 ans. Archie et Lilibet ont tous deux hérité du patronyme Mountbatten-Windsor, comme c’est le cas pour toute la descendance masculine du prince Philip ne portant pas de titre princier.


Seule l’accession de leur grand-père, le prince Charles, leurs permettrait d’accéder automatiquement au statut de prince, étant cette fois les petits-enfants du roi en ligne masculine, suivant les lettres patentes de 1917. Mais si le prince William venait à accéder à la souveraineté, les enfants de Meghan Markle et du prince Harry ne pourraient prétendre à ce droit. 


Les rapports entre les Cambridge et les Sussex se sont davantage refroidis depuis la sortie des derniers de la famille royale. Plusieurs accuseraient ainsi Kate Middleton de se servir de Meghan Markle et du prince Harry pour booster la popularité du prince William pressenti pour accéder au trône britannique. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici