Meghan Markle et Prince Harry – entretien gâché avec Emmanuel Macron

0
212

Le prince Harry et Meghan Markle n’ont pas été conviés à cette soirée à Buckingham Palace où ils auraient pu rencontrer Emmanuel Macron et d’autres chefs d’Etat. Lire aussi : Meghan Markle terribles accusations envers le roi Charles III – Une vidéo très compromettante

Ce 18 septembre 2022, le roi Charles III recevait plusieurs personnalités, dont le chef de l’Etat français Emmanuel Macron, ou des Etats-Unis Joe Biden, présents à Londres pour les funérailles de la reine Elizabeth II. Prenaient part également à cette soirée plusieurs membres de la famille royale, dont le prince William et son épouse Kate Middleton.

La princesse Anne, le comte et la comtesse de Wessex, ainsi que le prince Edward et son épouse Sophie prenaient également part à cette soirée, et ont pu rencontrer les personnalités présentes de leurs choix. Ce qui n’a pas été le cas pour le prince Harry et Meghan Markle qui, au final, n’étaient pas à la réception. Voir aussi : Meghan Markle, raconte le jour où son fils Archie a failli perdre la vie…

Les Sussex n’auront finalement pas été conviés à cette soirée. Un retrait de la liste des invités confirmé  par différents médias dont The Mirror ou encore Page Six, la page de commérage du New York Post. Meghan Markle et le prince Harry n’ont d’autre choix que de se faire à cette mise  à l’écart claire.

« On m’a dit qu’ils n’avaient découvert qu’ils n’étaient pas invités qu’en lisant des articles de presse », a affirmé une source. Les Sussex auraient cependant aimé rencontrer les convives du roi Charles III. Il serait constamment rappelé au couple qu’ils ne font plus partie des membres actifs de la famille  royale. Ceci pourrait vous intéresser : Meghan Markle, dans la tourmente – Elle est accusée d’avoir menti face à Oprah…

Le prince Harry aurait encore éprouvé une différence de traitement lors de la veillée organisée en l’honneur de la reine Elizabeth II. Si le papa d’Archie et Lilibet a reçu l’approbation de porter son uniforme, les initiales ER, qui signifieraient Elizabeth Regina, lui auraient été rétirées, contrairement au prince William qui en portait sur son uniforme. 

« Supprimer les initiales de sa grand-mère semble très intentionnel », a déclaré une source proche du prince Harry qui aurait été extrêmement attristé par cette décision. Il y a deux ans cependant, le duc de Sussex et son épouse faisaient le choix de renoncer à leurs fonctions au sein de la famille royale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici