Meghan Markle, une naissance sous haute tension – une communication très maitrisée !

0
11

Cela fait exactement deux ans que Meghan Markle et le prince Harry ont accueilli leur premier enfant ensemble. Il y avait une énorme excitation autour de l’arrivée imminente du bébé, et une grande célébration quand il a été confirmé que le couple était maintenant les fiers parents d’un fils. 

Cependant, les observateurs royaux se sont également retrouvés avec un certain nombre de questions à la suite d’une annonce de naissance très déroutante. Le palais de Buckingham a publié dans l’après-midi une déclaration confirmant que Meghan était entrée en travail « aux petites heures du matin ».

 Cependant, une deuxième annonce a déclaré qu’elle avait accouché d’un fils à 5h26 ce matin-là. Les deux avis ont été faits à moins de 20 minutes d’intervalle, même si Meghan avait déjà accouché.  Alors que le prince Harry et Meghan ont choisi de ne divulguer aucun détail eux-mêmes, de nombreuses informations ont ensuite été extraites de l’acte de naissance d’Archie – un document public.

Contrairement aux informations selon lesquelles Meghan avait prévu un accouchement à domicile à Windsor, elle a accouché de son fils à l’hôpital de Portland à Londres – le même endroit où Sarah Ferguson a donné naissance aux princesses Beatrice et Eugénie . Il a été révélé plus tard que le couple avait été emmené à Londres dimanche soir par leur équipe de sécurité et était resté à l’hôpital pendant la nuit jusqu’à la naissance de leur fils à 5h26.

Par ailleurs, l’histoire semble se répéter pour Meghan Markle concernant sa seconde grossesse. Alors qu’elle est enceinte d’une petite fille, dont la naissance ne devrait pas tarder, le duc et la duchesse de Sussex veulent absolument garder le contrôle sur les informations en lien avec la naissance de leur bébé.

Alors que le magazine australien, New Idea annonçait récemment la naissance de leur fille, le couple est resté silencieux, bien qu’ils soient très actifs sur les réseaux sociaux. Ils comptent bien annoncer la naissance de leur fille, à leur manière, avec les moyens de communication dont ils à leur disposition, selon un proche. En aucun cas, ils ne désirent que l’arrivée de cet heureux évènement ne soit révélé par un tabloïd !

Laisser un commentaire